Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 09:27

Jeudi, rdv pour la journée au CHU de Nice. Grosse journée puisque j'ai fait tout un tas d'examens :

Des prises de sang, quatre au total, à différents moment de la journée. J'ai eu la "chance" de tomber sur une infirmière qui avait été bloquée une heure dans les bouchons, avait eu une heure de retard au boulot, était donc hyper stressée. Je n'ai pas des veines faciles, il faut être calme pour me piquer.Alors...Et bien, elle n'a jamais réussi à me poser le cathéter ( après quatre tentatives), j'ai eu mal mais, heureusement, une gentille infirmière toute calme a réussi le coup !

Une IRM,

Une radio des yeux,

Une radio des os,

J'ai rencontré l'endocrinologue de l'hôpital qui, malgé un a priori très négatif s'est avéré très sympa : on s'était parlé par infirmière interposée, j'avais cru comprendre que je l'ennuyais et qu'il voulait m'imposer le sevrage de LB. Il n'en était rien, il s'y connaissait même un peu en allaitement ( quel homme sait que le medela Symphony est le meilleur tire-lait ?!).

Puis, j'ai rencontré THE consultante en lactation de l'hôpital qui m'a laissé augurer un avenir radieux pour mon allaitement. En gros, il suffirait de suspendre l'allaitement 24h pour l'opération. J'étais aux anges.

La nuit précédente, Little Nana s'était réveillée à plusieurs reprises, la dernière fois à 5 heures sans se rendormir. J'était donc un peu crevée. Après la journée d'examens, nous sommes donc rentrés à la maison afin de retrouver les filles qui étaient gardées par belle-maman ( elle avait 100km, la veille pour nous rejoindre).

J'arrive à la maison, j'embrasse mes bébés et passe un petit coup de fil à ma maman pour lui raconter ma journée.

Puis, je m'allonge et je mets ma petite Nana au sein.

Ouh, je me sens toute bizarre, du mal à respirer, quelques extra-systoles.

Je demande à l'Homme de prendre ma tension, elle est plutôt basse, comme d'hab'.

Mais, ça ne va pas, je vais m'allonger.

Ah, voilà, ça commence à taper bien fort dans la tête. F*ck...Ca fait très mal, les nausées arrivent : à ce stade je prie ( oui, je prie lorsque j'ai peur de mourir, on ne sait jamais !)...La douleur s'empare de tout mon corps, mes mains fourmillent tellement que j'ai l'impression qu'elles vont exploser.

L'Homme me reprend la tension qui est maintenant montée à 18.

Il appelle le SAMU, 30 mn pour avoir une ambulance...Je ne vais pas tenir.

Il réussit à joindre ma cardiologue qui nous propose de venir directement dans le service. Je ne sais pas si je vais pouvoir marcher. Ça se calme un peu; Je me lève, je suis pliée en deux mais, je réussi à descendre au garage. Puis, arrivés à l'hôpital, je parviens à me déplacer jusqu'au service cardio ( toujours pliée en deux). Je suis prise en charge aux soins intensifs. Entre temps ma tension est redescendue, je souffre le martyr. Je fini par laisser aller mon estomac sur le sol ( l'instant glam' !).

Entre deux douleurs, je suis tellement crevée que je m'endors.

Comme la tension est redescendue, on me met dans une chambre classique.

Je retrouve ma gentille infirmière de la dernière fois ( celle qui avait allaité ses enfants durant deux ans). Je fini par sombrer malgré une jolie douleur dans la poitrine lorsque je respire.

Le lendemain, je pleure : le "gentil" interne m'ordonne de cesser l'allaitement afin de pouvoir m'administrer des bêta bloquants. Je contacte ma conseillère en lactation : oui, il est possible d'allaiter avec ce médicament si le bébé a plus de cinq mois. Mais, quand même, 30% du médicament ( censé ralentir le cœur, hum !) est censé passer dans le LM. Après avoir réfléchi, puis pleuré, re-réfléchi, re-pleuré. Finalement, je suspends ! Non, je n'arrête pas d'allaiter, je "tire et je jette". Si mon corps me le permet je ferai ça jusqu'à l'après opération. Je vais tout tenter pour que, dans un mois, je puisse remettre ma fille au sein.

Pourvu que dans un mois tout ça ne soit qu'un mauvais souvenir. Pourvu que je me réveille et que je me retrouve à nouveau au pays des bisounours où je pesterai après LB parce qu'elle a encore dessiné sur le canapé ou fait pipi sur le sol, où je me réveillerai grognon pour avoir passé la nuit avec LN dans les bras. Parce qu'au fond, ça aussi ça fait partie du bonheur...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Matt 21/10/2013 07:58

Courage Sandy, on pense souvent a toi, peut etre que dans 1 mois tu trouveras que tout ca a eu une utilite: te rendre compte encore plus qu avant du bonheur du quotidien comme tu le dis dans ton article...
Grosses bises a vous 4,
PS: moi je savais que le symphony etait le best :-)
PS2: je te partage une citation que j aime bien de Jigoro Kano, le fondateur du judo: "On ne juge pas une personne par le nombre de fois qu'elle tombe par terre, mais par le nombre de fois qu'elle se relève".

sandy 21/10/2013 13:00

Merci Matt pour vos pensées ! Pour ce qui est de connaître le Medela Symphony, ça ne m'étonne pas de toi, tu fais partie de la classe des "wonder papa" ! Et oui, j'espère sincèrement que cette épreuve me permettra d'encore mieux savourer les petits bonheurs du quotidien, il faut savoir voir du positif en toute chose !

oops 16/10/2013 04:47

Pensées de soutien, courage !
Plein d'ondes positives à toute ta famille... et vivement 2014 !

sandy 16/10/2013 09:34

Disons qu'en 2013 j'ai connu le meilleur ( la naissance de LN) et le pire...Espèrons que 2014 soit une année plus calme !

Sissi 15/10/2013 17:22

Y a pas de raison que tu ne retrouves pas le pays des bisounours, quelques jours difficiles à vivre et après je suis sûre que tu reprendras à la normale
Je pense bien à toi
Bisous

Sissi 16/10/2013 11:04

J'ai pris un congé parental

sandy 16/10/2013 09:33

Merci beaucoup Sissi ! Comment ça va pour toi ? Quand reprends-tu le boulot ?

Eve petite souris 15/10/2013 13:50

Tu es sortie de l'hôpital alors? Et ton traitement de beta-bloquants durera jusqu'à l'opération c'est ça? Tout mon soutien...

sandy 16/10/2013 09:32

Oui, je suis sortie lundi. Croisons les doigts pour que je ne retourne pas à l'hôpital avant l'opération ( ce qui signifiera que je n'ai pas eu de nouvelle crise). Oui, je conserve le traitement jusqu'à l'opération et ensuite, en principe, je serai libérée ( et je pourrai de nouveau donner du bon lait à mon bébé ! Pourvu, pourvu, pourvu...)

Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives