Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 06:44

 

Hier l'émision "les maternelles" était diffusée sur le thème de l'adorable période (hummm !) du "non". La grande Isabelle Filliozat, bien connue des neuroneuses était présente pour répondre aux questions des invités.


Je ne pouvais éviter de parler de cette émission dans les Vendredis Intellos.

 

Si on en venait aux faits ?!

 

Cette phase d'opposition ou phase du "non", apparaît généralement aux alentours de 18 mois et  peut ne durer que quelques jours si elle est bien gérer ou s'éterniser dans le cas contraire.


Une partie des crises de la période d'opposition est une façon, pour l'enfant de se décharge de l'excès de tension.


Il faut savoir, également, qu'ils ne peuvent pas comprendre la négation : dans l'expression "ne touche pas au placard" il faut comprendre ce que signifie "ne pas", "toucher" et "placard" or son cerveau n'est pas capable de concevoir ces trois items.

Ici, il va tenter de s'approprier la consigne sans comprendre la négation : toucher le placard ! C'est pourquoi il nous regarde en souriant. La solution c'est d'apprendre à reformuler : "laisse le placard fermé" ! Isabelle Filliozat nous rappelle que l'enfant à cet âge là adore respecter les consignes ( ça fait rêver, hein ?!) il suffit donc d'employer les bons mots !

 

Mettre en avant son individualisme, lui permettre de faire des choses par lui même est une façon de désamorcer la crise en amont. Notamment, en faisant en sorte qu'il dise"je" . Au lieu de lui ordonner : "met tes bottes", employer simplement le mot "bottes" juste pour qu'il pense à l'objet et qu'il prenne lui-même l'initiative de les mettre.

 

Une maman précise que son enfant n'est pas dans cette phase à l'extérieur. Ce serait tout à fait normal, la maman reçoit plus de "non" ( ceci est inversé lorsque c'est le papa qui est à la maison ) car elle est la figure d'attachement principal. Ici  l'enfant se dit : "Je vérifie qu'elle m'aime suffisament et qu'elle va m'accompagner dans cette phase".

 

Egalement ce qui est plus surprenant : l'implication des colorants alimentaires dans les phases d'opposition ! Lorsqu'un enfant est confronté à une situation qui le met en tension l'alliance avec les additifs chimiques déclenche des crises. Pas besoin de punition (non !) ils ont besoin de notre aide. Dans ces périodes il est préférable de manger plus naturel en quelques jours tout devrait rentrer dans l'ordre.

 

Il peut être intéressant de s'isoler quelques minutes lorsqu'on craque face à une crise. Il est souhaitable de ne jamais isoler l'enfant dans sa chambre plus d'une minute par année d'âge.Toutefois, Isabelle Filliozat prèfère éviter la solution de la punition, elle la trouve inutile car la colère réaparaîtra à un moment donné puisqu'on n'aura pas sû régler le problème.

 

Enfin, le fameux exemple du supermarché : pourquoi un enfant fait une crise au supermarché ? Vous pensez sans doute que c'est un caprice, qu'il veut le paquet de bonbon ou le jouet qu'il a vu dans l'un des rayons ? Et bien non , un supermarché c'est l'enfer pour le cerveau d'un enfant : trop de sollicitations, trop de pression qui entraînent la crise. Pour l'éviter il faut canaliser l'enfant, concentrer son cerveau sur une seule chose. Par exemple, en lui donnant des tâches à remplir.

 

Je ne sais pas pour vous, mais moi Isabelle Filliozat m'a permi d'avoir un regard neuf sur les demandes des enfants. Non, un enfant ne cherche pas à nous enquiquiner lorsqu'il fait une crise ou lorsqu'il touche un placard alors qu'on lui a interdit en nous regardant droit dans les yeux. Non, il y a d'autres raisons, bien plus logiques à tout ça. 

 

Isabelle Filliozat nous permet de nous interroger, de façon plus globale sur la façon dont on a tendance nous, les adultes à penser que les enfants résonnent de la même manière que nous. Mais, c'est faux ! N'oublions pas que les enfants ont un cerveau de leur âge...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mme Déjantée 16/03/2012 20:30


Bon je dois être un peu barrée comme mère, mais la phase du non, moi au final, elle me rend fière de mes gosses... je me dis qu'ils grandissent quoi!!!


Comme je disais sur le blog co, GPL est en plein dedans... c'est devenu un enfer de l'habiller, de le changer, de le faire manger, de le baigner... et le résultat c'est quoi, c'est qu'il ne veut
pas dire NON mais il veut dire "c'est moi qui fait"... Du coup, quand il commence à partir en vrille, je lui propose de tout faire par lui même... et ça marche!! Il est même hallucinant et adore
m'aider pour tout: il sait vider le lave linge, remplir le sèche linge, plier les torchons, ranger ses jouets...et il est super fier!!!

lesbebous 17/03/2012 07:24



Mais moi aussi cette phase me rend très fière de ma fille ! D'ailleurs, je me disais que l'on devrait plutôt parler de phase d'autonomie que de phase d'opposition, ce serait plus juste, non ?!



Les Magadabe 16/03/2012 13:36


J'aime beaucoup ton article; comme tu dis, lorsque l'on se penche sur ce qui se passe réellement dans la tête de l'enfant, on découvre plein de choses. Et surtout l'essentiel à retenir: un enfant
n'est pas un adulte, et ne raisonne pas de la même manière! Ceci est fondamental je trouve, et on l'oublie trop souvent...


Après, au quotidien, ce n'est pas toujours facile à appliquer!


Un bon livre, je crois que je t'en avais déjà parlé, que j'ai adoré: Au coeur des émotions de l'enfant (tiens donc, je viens justement sur Amazon de voir que l'auteur était.. Isabelle Filliozat!
;-) Tu l'as peut-être lu alors!!!).


Bisous!!! Gaëlle

lesbebous 17/03/2012 07:20



Oui, "au coeur des émotions de l'enfant", je l'ai à la maison. Mais, je ne me souviens pas que tu m'en ais parlé. Par contre, dans le même style, tu m'as parlé de "parents efficaces" de Thomas
Gordon, il faut que je le lise, il a vraiment l'air intéressant également !


J'espère que tout se passe bien pour toi  et que les douceurs Coréennes vous ont plu ! Merci pour le
magnet' !



MissBrownie 16/03/2012 10:42


J'ai vu cette émission et j'ai beaucoup aimé l'intervention d'Isabelle Filliozat :) C'était intéressant, surtout que je n'ai pas lu ses bouquins et que les 18 mois de mon dernier arriveront vite
:)

lesbebous 17/03/2012 07:17



J'ai adoré Isabelle Filliozat, une dame que l'on aimerait avoir comme grande tante ! Ses ouvrages sont très facile à lire et tellement juste, logiques. Tout à fait passionant !



Sissi 16/03/2012 09:23


Très bon résumé. L'émission était enrichissante de par la présence de Isabelle Filliozat. J'ai surtout retenu l'histoire du placard valable pour tout le reste dans la maison. Et puis si on y
réfléchit, les enfants doivent supporter une plus grande phase du non venant de leurs parents que nous supportant la leur !!

lesbebous 17/03/2012 07:16



Tu as raison !



La Fée Passie 16/03/2012 07:59


Oh le chouette vendredi intello ! Billet super instrutif surtout pour moi avec Jolie Bichette qui entame cette phase en douceur !

lesbebous 17/03/2012 07:15



Merci ! Utile chez nous aussi, la jumelle virtuelle de Jolie Bichette attaque la même phase...



Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives