Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 10:50

 

 

   La semaine dernière dans mon article sur l'analgésie péridurale , je vous faisais part de mes interrogations sur la mauvaise information des femmes quant à la possibilité d'opter ou non pour la péridurale.

Or, je crois que mes propos ont été mal compris, sans doute me suis-je mal exprimée et je vous présente toutes mes excuses ( je suis bien placée pour savoir à quel point les mots ont leur importance dans la transmission des idées).

Je ne souhaitais pas faire l'apologie de l'accouchement sans péridurale : après tout, chacune peut mesurer sa propre tolérance à la douleur, chacune est libre d'envisager son accouchement comme elle le souhaite.

Une mère ne sera pas meilleure ni en tant que mère ni en tant que femme si elle a accouché sans analgésie péridurale.


Pour ce qui me concerne, je porte beaucoup d'importance à essayer de mettre toutes les chances de mon côté pour avoir l'accouchement dont je désire : le plus physiologique possible, parce que j'ai ce besoin, irrépressible chez moi, de tenter de maîtriser autant que possible les évènements.

Mais, je sais qu'en la matière, il est très difficile de les prévoir par avance, alors comme on dit chez nous, je "gamberge" en espérant que tout se passe comme je le veux !


Je souhaitais non pas porter un jugement sur le choix de chacune mais mettre en lumière la mauvaise information dont bénéficie les femmes en matière d'accouchement.

Ainsi, mon but était de souligner le fait que oui, il existe des alternatives à l'accouchement sous péridurale. Et c'est, notamment, en choisissant un accompagnement à la naissance approprié que l'on pourra avoir accès au panel de ces alternatives.


Certaines ont argué du fait que le recours quasi systématique à l'analgésie péridurale était également due à un manque de moyen financiers dans les centres hospitaliers car l'absence de péridurale nécessiterait une présence plus poussée de la sage-femme aux côtés de la future maman.

Pour le coup, je n'en suis pas sûre : outre la rémunération de l'anesthésiste et du prix de l'analgésie, cet argument ne prend pas en compte le fait qu'une maman bien préparée n'a pas nécessairement besoin d'une sage-femme à ses côtés durant tout le travail.

La présence du compagnon à ses côtés, par exemple, peut-être tout à fait suffisante.


L'écueil dans lequel ne pas tomber serait ici d'opposer pro et anti péridurale comme on le fait pour le cododo, l'allaitement, l'éducation...

Non ! La vrai question à se poser est de savoir ce que veut chaque maman. Nous sommes toutes différentes et nos besoins le sont aussi, en conséquence.

Je ne crois pas au débat stérile pro-maternage/anti.

Chacune doit pouvoir piocher dans chaque tendance en fonction de ses nécessités sans être jugée. Et pour cela, la seule condition est de pouvoir être correctement informée.

C'est bien cela l'essentiel : l'INFORMATION !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Matt 21/03/2013 13:46


Je profite de mon conge maladie pour lire tous tes derniers articles :-) Donc un autre commentaire pour moi!


Je pense que t as tout a fait raison, le debat n est pas de savoir si il est mieux ou pas d avoir la peridurale, mais d etre confiante dans le fait qu on peut choisir ce que l'on veut. 


Gaelle voulait, pour les memes raisons que toi, mettre toutes les chances de son cote pour tenter un 3eme accouchement sans peridurale, et ca a bien marche.


Mais: la sage-femme des cours de preparation a l'accouchement, qui est pour le coup vraiment une "sage femme" :-), insistait sur un point tres important: quoique l'on souhaite, il faut faire un
travail en amont pour ne pas etre decue le jour J si tout ne se passe pas comme l'on souhaitait...c est la clé, il faut ecouter ses envies certes, mais sans se mettre la pression...ce qui doit
arriver arrivera...


Bon j arrete de faire ma femme a 2 balles et de parler de toutes ces choses la.


PS: si le papa est bien prepare aussi, ca peut etre une grande aide pour la maman pour l'accouchement sans peridurale...(nous ca s est bien passe, mais je pense que j aurais pu etre encore mieux
prepare psychologiquement).


Bises

lesbebous 22/03/2013 09:17



Merci de passer par ici !


J'espère que ça va aller pour toi...Pour avoir connu ça l'an dernier ici, je sais que cette douleur n'est pas facile à vivre...Si vous avez besoin d'aide, on est là !


Et pour ce qui est de l'accouchement : oui, ce qui est difficile pour moi est d'admettre que tout ne se passera pas forcément comme prévu...Il y a un monde entre l'accouchement rêvé et la
réalité...Faut que je m'y fasse !



Xtinette 16/03/2013 18:20


Pour le premier j'en voulais pas et j'ai hurlé pour l'avoir (j'ai cru mourrir !). Pour la deuxième, j'en avais pas besoin ! Je ne sais pas si c'est parce que c'était BB2 ou parce que ce n'était
pas un accouchement déclenché mais j'ai trouvé la douleur tout à fait supportable. En plus, je voulais pas hurler devant mon fils qui était dans le salon avec moi quand le travail a commencé.

lesbebous 20/03/2013 10:38



D'après ce que j'ai entendu de la part de mes amies, l'accouchement déclenché est bien plus douloureux...La péridurale est, dans ce cas, quasi indispensable !



Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives