Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 07:23

9782253115465-T Il y a quelques mois, je vous parlais de  Détache-moi ! , cet ouvrage de Marcel Rufo qui m'a permis d'accepter que ma fille puisse passer quelques heures avec d'autres personnes que moi.

 

Pour ma deuxième participation aux vendredis intellos  de Madame Déjantée , j'ai envie de revenir sur la séparation mère/enfant selon Marcel Rufo.


Oui, parce que, pour moi, à l'origine, c'était pas gagné...Dès que la Béboute quittait mes bras, j'avais l'impression qu'elle me quittait à tout jamais..

 

Fort heureusement, tout est rentré dans l'ordre, pour le plus grand bien de toute la famille !

 

Notre bon Marcel, aborde ici, différents cas, je n'évoquerai pas les cas les plus difficiles ( maladies, décé d'un proche...) , pour me cantoner aux résumés des passages qui m'ont le plus aidé :

 

" La fusion ne dure pas seulement le temps de la grossesse, mais doit se prolonger durant les premières semaines de la vie de l'enfant, qui a besoin de sa mère pour survivre.

Ainsi, la naissance n'apparaît-elle pas comme une première séparation.

Si le cordon ombilical qui relie le bébé à sa maman est effectivement coupé, il perdure, psychiquement et symboliquement, par l'allaitement mais aussi par tous les soins maternels, qui vont donner peu à peu à l'enfant le sentiment de sa propre existence.

 

( ... )

 

 Pour être bénéfique, la fusion si essentielle des premières semaines doit prendre fin.

Peu à peu, la mère et l'enfant vont apprendre à se lâcher mutuellement, grâce notamment à ceux que l'ont appelle les "tiers séparateurs" - le premier d'entre eux étant le père -, qui vont s'immiscer dans leur relation duelle, créant des espaces de différenciation.

Le développement psychomoteur de l'enfant est ainsi constitué d'une suite de séparations.

Le sevrage, l'apprentissage de la marche, du langage et de la propreté représentent ce que Françoise Dolto désignait sous le terme de "castration symbolique":

Des pertes successices qui, chaque fois, vont permettre à l'enfant de conquérir de nouveaux territoires et une nouvelle autonomie.

 

( ... )

 

Parce qu'il est peut-être plus anxieux que d'autres, ou parce qu'il n'a pas réussi à avoir un attachement assez sécure pour pouvoir y puiser la confiance en soi nécessaire, l'enfant a parfois du mal à franchir les étapes de l'autonomisation.

Par des comportements, des symptômes ou des somatisations, il cherche alors à prolonger un "collage" archaïque, montrant une tendance à la régression qui traduit sa difficulté - voire son refus - de grandir ".

 

Ce que je retiens de tout ça :

 

Oui, la fusion est indispensable.

Elle permet au nourrisson de se sentir en sécurité, d'acquérir une confiance en lui qu'il conservera toute sa vie ( fuck les gens qui reprochent aux mamans d'être trop " fusionnelles" !!!!). D'ailleurs, Marcel nous donne quelques exemples d'enfants qu'il a pu rencontrer en consultation, et qui n'ont pu bénéficier de cette fusion...

Il n'y a pas de doute, l'absence de fusion multiplie les angoisses et tout ce qui va avec chez l'enfant ( et certainement chez l'adulte ).

 

Une fois la sécurité acquise, le bébé devra apprendre à se séparer de sa mère grâce à une tierce personne pour gagner en autonomie.

 

Cette autonomie lui permettra, enfin, de renforcer sa confiance en lui.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Consultante en puericulture à domicile 13/08/2011 11:04



Très juste, merci p.



lesbebous 13/08/2011 11:50



Mais, de rien !



Mme Déjantée 13/08/2011 09:08



Merci de ta contribution!!!


C'est une bien intéressante question, qui fait écho à quelques contributions des semaines précédentes...(tu vois, je songe déjà à mon débriefing!!)


Quelques interrogations demeurent selon moi: sur l'âge auquel doit de faire le "détachement" et la manière dont il doit se faire...Je n'aime pas le terme "tiers séparateur", autant je crois que
le père notamment peut pousser l'enfant vers d'autres expériences loin du giron maternel autant je ne les vois pas comme ayant première fonction que de "séparer"... Disons que, de façon générale,
j'ai du mal avec cette centration sur le concept de "séparation", pour moi ce qui est central c'est l'attachement car c'est lui qui permet à l'enfant d'obtenir la stabilité matérielle et
émotionnelle nécessaire à son apprentissage, la séparation n'est que la conséquence de l'exploration du vaste monde rendu possible justement pas un attachement secure...Ce qui déplace donc
l'intérêt principal vers la nouveauté, la curiosité, la prise de risque (relative), la capacité à aller vers l'inconnu... Bon je m'étale là...pour ne pas dire que je me répands!!


Allez, à lundi pour le débriefing!!! 



lesbebous 14/08/2011 16:16



Merci pour cet avis très bien argumenté !


Pour moi, tout l'intérêt de cet ouvrage est de comprendre combien il est important d'apprendre à "bien" se séparer. Et, la "bonne" séparation passe nécessairement par un "bon" attachement en
amont...Bref, toi et Marcel, vous vous rejoingez, finalement !



Marie 12/08/2011 14:27



Super article!


 


Justement ça me fait penser à une anecdote, au début j'étais inquiète parce que mon fils ne me regardait pas... Je cherchais son attention mais lui n'en avait rien à faire. Et j'ai lu quelque
part que c'était normal, parce qu'un bébé au début est tellement en fusion avec sa maman qu'il pense ne faire qu'un avec elle, et du coup ne ressens pas le besoin de la regarder parce qu'il sait
qu'elle est là, il a confiance en elle.


Enfin ça m'avait vachement rassurée!


 


Et moi qui ait des jumeaux, j'ai beaucoup culpabilisé de ne pas pouvoir me couper en deux pour m'occuper d'eux...Maintenant qu'ils ont 5 mois, je fais participer le second quand il est impatient,
et il suffit que je les mette l'un en face de l'autre pour qu'ils s'amusent!



lesbebous 12/08/2011 14:35



Je ne savais pas du tout, mais, finalement, lorsqu'on y réfléchi bien, c'est assez logique !


Des jumeaux, wahou !!! Chapeau : ce doit être beaucoup de travail, mais quelle récompense au bout !



La Fée Passie 12/08/2011 09:55



Dur moment la séparation ! De presque plus qu'un nous devons faire deux et en plus accepter que quelqu'un d'autre devienne le centre de son monde pendant de longues heures (surtout pour la
maman). 


Par contre, il serait temps que ma belle-mère accepte la séparation d'avec mon cher Mari Adoré !



lesbebous 12/08/2011 09:58



Oui pas facile...Sinon pas mieux pour BM et l'Homme !



sissi 12/08/2011 09:16



Il faudrait que je m'achète ce livre en prévision de la séparation en septembre (et oui le temps du congé parental est révolu !!)


Car à bientôt 10 mois, je ne l'ai laissée qu'à son père et à personne d'autre. Mais à lire le petit résumé que tu as fait, et vu notre état fusionnel, je lui ai donné assez de confiance en elle
pour qu'elle puisse s'intégrer chez la nounou correctement alors j'espère que Marcel  a raison et verdict dans quelques jours ....



lesbebous 12/08/2011 09:59



Je suppose que ce sera plutôt facile pour elle, mais bien plus dur pour toi ! Bon courage Sissi !



Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives