Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 07:39

On poursuit l'histoire...

Jeudi, ce n'était pas la grande forme : après avoir un peu trop marché en portant LN, je me sens mal, essoufflée, des nausées arrivent...Bref, je rentre à la maison tant bien que mal. Heureusement, ce jour-là, mes princesses s'accordent pour faire une belle sieste en même temps.

Le lendemain, je sens comme des battements irréguliers dans mon cœur qui remontent dans la poitrine...Je me fais une raison, je dois me rendre aux urgences par précaution. L'Homme ( ce saint homme !) rentre pour s'occuper de la petite Nana, LB est encore à la crèche...

Un ambulancier édenté et au regard de sérial killeur vient me chercher, je n'en mène pas large. Je crois qu'il a essayé de m'hypnotiser lorsque je me suis mise à éclater en sanglot car il me parlait lentement, les yeux écarquillés, en me regardant fixement...Flippant !

Aux urgences, les examens sont normaux ( l'interne me fait, dans une premier temps, croire que je je vais sortir), mais le cardiologue veut me voir. Alors, j'attends, très, très, très longtemps...9h et des poussières...J'ai le temps d'observer la cours des miracles qu'est le service des urgences : un pépé qui râle parce qu'il est là depuis bien trop longtemps, une mamie qui, malgré son absence de dents, me raconte sa vie et qui a un moral d'acier malgré sa santé fragile, un monsieur qui a ingéré je ne sais quelle substance légale ou non et qui manque de me vomir dessus, deux personnes âgées qui essaient de s'enfuir de leur brancard, des accidentés de la route, des policiers qui viennent interroger je ne sais qui etc...Finalement on ne s’ennuie pas aux urgences ( mais, par contre, on flippe !).

Je parviens finalement à voir "les" cardiologues : ils ont reçu le compte rendu de l'hôpital de Toulon, mon cas est problématique car, en dehors des crises, les examens sont normaux. Ils voient une extrasystole à l'échographie ( extrasystoles qui m'ont pourri la journée, c'est vraiment flippant ce truc, on a l'impression que le cœur peut lâcher à tout moment), sans doute une séquelle de la crise du début du mois. Le chef du service, souhaite me garder 24h pour observer mon rythme cardiaque. J'obtempère ( cette fois je sais quand je vais sortir, alors la pilule passe mieux !).

Le personnel est vraiment bienveillant, notamment vis-à-vis de mon allaitement. Je rencontre même une infirmière qui a allaité ses enfants un an et deux ans ! Je dois tirer mon lait durant la nuit pour maintenir ma lactation, elle me propose de le conserver au frais, je suis ravie !

Le lendemain, le chef de service me rend visite : il me prescrit le médicament contre l'angine de poitrine et m'affirme que je dois le prendre en fin de tétée et ne remettre la petite au sein que 4h plus tard...Je suis un peu paniquée car LN est loin de téter seulement toutes les 4h... Je dois également poursuivre le bilan cardiaque. Lundi j'en saurai plus.

Evidemment je rentre à la maison pas très rassurée : j'ai un traitement, c'est déjà ça ( dans un sens c'est beaucoup plus sécurisant mais je flippe toujours sur les effets secondaires des médicaments de ce type) mais je flippe à propos de ce qui va se passer à l'avenir ( avec les vacances, j'avais arrêté de me poser trop de questions, du coup, mes angoisses reviennent sur le tapis).

Mais, la bonne nouvelle c'est que je n'ai pas à m'interroger sur la durée entre tétée et prise du comprimé : une copine membre de la LL et infirmière en cardio m'a assurée qu'il n'y avait aucune incompatibilité avec l'allaitement et donc qu'il n'était pas nécessaire d'espacer les tétées ( c'est quand même un grand confort !), preuves à l'appui. En effet, elle s'est fondée sur les sites de références en matière de compatibilité allaitement/médication : le CRAT et e-lactancia.

Maintenant, on en est là...

A vrai dire, je suis sensée être déjà pas mal occupée dans les semaines à venir : adaptation à la crêche de LN, première rentrée scolaire de LB, thèse ... Mais, je suppose qu'il n'y a pas de moment idéal pour être malade...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

M* 25/08/2013 10:37

Ah là là, quelle galère ma pauvre. Bon déjà comme tu le dis, c'est bien d 'avoir un traitement, et qu'il soit compatible avec l'allaitement. Dis-toi que le reste (adaptation, rentrée) va se faire naturellement, surtout si tu es épaulée par ton chéri, et que la thèse le boulot etc reviendront sur le tapis en temps voulu. Chaque chose en son temps. Courage!
PS : cet article apparaît deux fois sur ta page ;)

sandy 28/08/2013 12:27

Merci M* ! Ces derniers jours ont été psychologiquement difficiles. Mais, ça commence à aller mieux. Je t'embrasse

Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives