Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 14:56

Nous avons quitté la maternité le vendredi 3 mai après une attente un peu plus longue que prévue. En effet, comme la petite Nana est restée dans mon ventre plus de 24h sans liquide amniotique, il nous a fallu la confirmation, par prise de sang, que tout allait bien.

Ouf, c'était le cas !

Lors de cette première nuit à la maison, j'ai cru que j'avais un faux bébé : un seul réveil dans la nuit, c'est tout de même hallucinant !

En vrai, c'était un leurre : elle alterne les périodes de 2/3h de sommeil avec des des périodes où elle tète toutes les trente minutes. La nuit, ça donne à peu près ça : dodo de 23h à 2h, tétée, dodo jusqu'à 4/5 h, puis, tétée toues les 30 minutes jusqu'à 9h.

Bien sûr, pour éviter les gros coups de fatigues que j'avais eu pour LB ( nous avions la bonne idée de la coucher dans son lit, dans sa chambre après chaque tétée !), je pratique le cododo à outrance...

En ce qui concerne LB, elle a dormi avec nous lors de cette fameuse première nuit. Séance émotion : j'étais la maman la plus heureuse du monde avec toute ma petite famille dans mon lit !

J'ai vite déchanté lors de la seconde nuit, puisque LB ne parvenant pas à s'endormir bougeait dans tous les sens. Alors, l'alternative a été qu'elle dorme dans le canapé avec son papa ( oui, elle hurlait à la mort lorsqu'on la mettait dans son lit). Puis, durant deux nuits, elle est parvenue à s'endormir dans sa chambre...Le bonheur !

Bonheur qui fut de courte durée, puisque le lendemain à cause d'une fièvre, elle fut dans l'incapacité de s'endormir à nouveau seule. Donc, re-dodo dans le canap' avec l'Homme !

Après une visite de SOS médecin, le verdict tomba : syndrome pieds-mains-bouches pour la petite fille...Raaahhhh !!! Elle qui n'est jamais malade, il fallait qu'elle le soit au moment de l'arrivée de sa petite sœur et d'une maladie contagieuse en plus. On passe donc notre temps à l'empêcher de toucher sa sœur ( même si la maladie est rarement contagieuse aux nouveaux-nés). Heureusement, les boutons qui sont apparus sur les parties fatidiques du corps sont sur le point de disparaître et elle a, de nouveau, dormi dans son lit hier soir (pourvu que ça dure, vous touchez du bois pour nous ?!) !

En début de semaine, la petite Nana a été pesée : + 250 gr en 3 jours !!!Pourvu que mon lait soit encore longtemps aussi nourrissant ( et qu'elle continue à bien téter !). La prochaine pesée aura lieu mercredi !

Bon, je vous laisse, ( au fait, merci pour vos gentils commentaires, je n'ai pas encore eu le temps de répondre à toutes...Mais, je pense fort à vous !), une petite fille réclame ma poitrine !

Repost 0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 09:07

Mercredi après-midi, j'attendais l'arrivée de LB dans un sentiment partagé de crainte et d'appréhension.

Mon grand bébé est entré dans la chambre, un peu sur la défensive ( ou intimidée ?) en appelant sa petite soeur par son prénom.

Elle semblait si heureuse de voir ce petit bébé tant attendu, elle répétait son prénom sans vraiment oser la regarder en face.

Moi, j'avais les larmes aux yeux ( si il n'y avait pas eu toute la famille dans la chambre, j'aurais sans doute fondu en larmes).

Je tenais mes deux bébés dans les bras, quel bonheur ! Tout à coup LB m'a semblé tellement grande...C'est fou, je l'avais vu pour la dernière fois trois jours auparavant, je me disais qu'elle était encore si petite...

LB a été frappée par "le petit bras" de la petite Nana et n'a pas arrêté de le toucher.

Elle a été folle de joie de pouvoir la prendre dans ses bras ( en vrai, c'était à moitié dans ses bras, à moitié dans les miens !)...La "restitution" du bébé a été, par contre, délicate : lorsqu'on lui retire quelque chose, lorsqu'elle est frustrée, LB tappe de partout...Il a fallu faire vite pour éviter qu'elle blesse sa sœur.

Aujourd'hui, nous rentrons à la maison ( yes, la petite Nana a pris 40 gr !!!) : je commence à stresser...

Et si LB est violente avec sa sœur ( par simple jeu ) ? Comment protéger la petite sans heurter la grande ?

Et pour les nuits ? J'ai accouché de Dr Jekyll and Mr Hyde : comme la majorité des nouveaux nés, la petite Nana dort la journée, et pleure la nuit. Comment faire pour éviter qu'elle réveille sa sœur ?

Comment réussir à me reposer suffisamment pour pouvoir profiter de mes deux princesses ?

Les mamans multipares, si vous avez des astuces, je suis preneuse !

Repost 0
Sandy and the Beb's
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 07:46

Voilà, ma petite Nana a passé sa première nuit à mes côtés...Quel bonheur !

J'ai d'abord été très étonnée qu'elle dorme quasiment toute l'après-midi au retour de l'accouchement... Sa sœur était restée éveillée durant plus de 12h au même moment, je m'attendais inconsciemment à la même chose.

Elle s'est simplement octroyée une petite tétée puis à continué à dormir.

Ce fut la même chose durant la soirée : dodo, et une ou deux tétées pour combler les envies de succion.

A partir de 23h ( heure à laquelle je me suis couchée), les choses se sont un peu modifiées : toutes les heures, voire demi-heures, elle s'est mise à faire des renvois, j'ai dû la changer deux fois et bien sûr, comme toute maman qui se respecte, je me suis un peu inquiétée à l'idée ( stupide) qu'elle puisse s'étouffer.

Mais, j'ai pu largement dormir, entre deux sessions "d'essuyage de petite fille" !

Nous avons vraiment dormi jusqu'à 4h : heure à laquelle la petite Nana a voulu téter...Et, lorsqu'elle tète, elle ne fait pas semblant ! 2h de tétée intensive râlant lorsqu'un sein devenait trop mou afin d'en changer...j'espère que ce sera de bonne augure pour la suite de l'allaitement ( pourvu que cette fois je parvienne à maintenir longtemps un allaitement exclusif...Vous croisez les doigts pour moi ?!).

Et bien sûr, j'ai eu droit au premier caca atomique, vous savez celui qui ressemble à du pétrole ! Elle n'était pas ravie ravie que je la change...Evidemment !

Maintenant, depuis que l'on m'a servi le petit déj', elle dort profondément ( c'est que ça crève de téter !)...Elle est pas sympa ma fille ?!

Sinon, concernant ses traits physiques...Son visage s'est un peu modifié depuis hier, ce qui commençait à se voir est aujourd'hui flagrant : c'est la copie de sa sœur au même âge, vraiment déroutant ! Même menton, même bouche, mêmes yeux, même nez etc....

Cette après-midi, LB rencontre sa petite soeur...Je ressens à la fois une certaine hâte mêlée d'appréhension...Comment ma grande fille va réagir ? Surtout qu’apparemment, la situation la perturbe beaucoup : refus de sieste, impossibilité de s'endormir seule le soir ( et de passer la nuit dans son lit...) : vivement mon retour à la maison que tout rentre dans l'ordre ( enfin, j'espère) !

Repost 0
Sandy and the Beb's
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 15:48

Rien n'a bougé durant la nuit : mon ventre n'avait pas été aussi calme depuis bien longtemps. Faut dire que depuis plusieurs mois j'avais régulièrement des contractions. Mais, cette nuit : calme plat.

Ce matin une Sage-femme est passée pour m'examiner et savoir comment avait avancé la dilatation.

Miracle ! En un jour nous étions passé de un à deux !

Score insuffisant pour permettre un accouchement "naturel"( après une rupture de la poche des eaux, l'accouchement doit se faire dans les 48h) mais suffisant pour le déclencher "artificiellement" par perfusion ( une dilatation inférieure aurait impliqué un déclenchement par l'application d'un gel dans le col de l'utérus, plus long, et parfois plus douloureux).

A 9h30, j'étais allongée dans la salle d'accouchement avec la perfusion d'ocytocine (hormone chargée de provoquer les contractions) accrochée au bras.

A 10h30, dilatation à 3,

A 11h30, dilatation à 4...

A ce rythme là, je pensais en avoir pour la journée.

A 11h45, la péri est pausée ( faiblement dosée, car pour le moment, les contactions étaient anarchiques selon l'anesthésiste).

A 12h30, dilatation à 5,

12h45, l'Homme revient de sa pause déjeuner, je commence à avoir de violentes brûlures au niveau du périnée,

L'Homme s'absente une minute,

J'appelle la Sage-femme car je commence à me sentir mal ( vertiges, bourdonnements dans les oreilles), je lui raconte ce que je ressens au niveau du périnée...

Elle m'examine...

Ah, oui, effectivement, je suis complètement dilatée, la Little Nana tente (enfin) de quitter le giron maternel...!

Pour gérer la douleur, j'ai essayé d'émettre des sons ( à la façon du chant prénatal)...En oubliant que j'étais à côté d'une SF "vieille école" qui m'a demandé de me concentrer sur la poussée...Je l'aurais tuée...Cette technique m'aidait vraiment à gérer la douleur, du coup, après quelques poussées douloureuses, je ne me suis plus maîtrisée ( ce qu'on ne demande pas à une femme qui accouche, je vous l'accorde !) :

Je refusais de mettre mes mains et pieds là où on le demandait, j'hurlais comme une perdue, j'appelais mon père et ma mère, je criais que je n'y arrivais plus...J'ai même demandé à ce que l'on m'appelle un médecin ( j'ai dû pas mal vexer la SF sur ce coup !). J'avais l'impression que la SF faisait tout pour me faire mal, alors je gueulais...Et puis, comme pour LB, j'avais la sensation que bébé ne sortirais jamais et que toute mon entrejambe allait se déchirer...

A un moment donné, ne supportant plus la position gynécologique, j'ai même voulu me mettre debout ( on n'est vraiment pas fait pour accoucher allongé )...Heureusement, la Little Nana est sortie deux minutes plus tard...

Comme j'ai eu la "chance" d'avoir une SF old school...Et bien, je n'ai pas pu attraper ma fille pour la sortir comme ça avait été le cas pour LB...J'en veux passablement à la dame, s i je puis dire...Heureusement le simple fait de tenir mon bébé dans les bras m'a fait tout oublier !

C'est dingue, elle a nettement moins pleuré que sa sœur et a tété comme une pro pendant une heure (j'en ai pleuré de bonheur...)...Depuis deux heures, elle dort ( je ne m'y attendais pas, LB est restée éveillée durant 12 après sa naissance !)...Ah, ma petite princesse...Bienvenue dans ce monde !

Et, pour les détails techniques : née avec un mois d'avance elle pèse tout de même 3kg170 pour 48 cm !

Repost 0
Sandy and the Beb's
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 11:19

Avant toute chose : heureusement que j'accouche dans un hôpital tout neuf ( contrairement à ce qu'il s'est passé pour LB) munit du wifi, sinon l'attente serait pour le moins insupportable !

Je pensais que ce 2° accouchement serait plus rapide que le 1° ( rupture poche des eaux à 0h30, expulsion à 20h30 !) : bein oui, vous savez, y'a une légende urbaine qu'on nous raconte, à nous les femmes, pour nous pousser à "remettre le couvert" (!), celle qui veut que tous les seconds accouchements se passent en 2 à 4 heures...

Je vous la refais à l'envers : rupture de la poche des eaux à 20h hier soir, contractions rapprochées durant 1h au milieu de la nuit...Depuis, plus grand chose : on oscille entre contractions toutes douces ( donc inutiles), une contraction violente de temps en temps ( toutes les deux heures plus ou moins) et...rien du tout !

Problème : si rien ne se passe, je serai déclenchée...Et, je doute de pouvoir supporter un déclenchement sans péri...Mes rêves d'accouchement physio, passent à la trappe...Et puis, surtout, plane au dessus de ma tête la menace de la césarienne ( un drame pour moi...). Bref, le gros stress...

Alors, je marche, je fais la danse du ventre et je stimule mes mamelons pour obtenir des contractions...ça fonctionne 10 minutes et puis tout retombe comme un soufflet.

J'en saurai un peu plus sur ma situation vers 14h grâce au monito...A suivre !

Repost 0
Sandy and the Beb's
commenter cet article
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 04:08

5h du mat'...Et 1h de dodo à mon compteur...

Des contractions pas vraiment douloureuses et pas vraiment régulières.

On se résout à rejoindre l'hôpital ( 'faut d'abord que je prenne ma douche !) pour respecter le délai de 12h post rupture de la poche des eaux...

Croisez les doigts pour que mon corps se réveille car sinon, je crois que ça va être TRES long...!

Repost 0
Sandy and the Beb's
commenter cet article
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 20:30

20h15 ce dimanche soir... Je me sens comme qui dirait un peu humide...

Ah oui, c'est normal, ma poche des eaux est fissurée...

Après un petit coup de fil à super Sage-Femme pour me rassurer (tout semble en ordre, inutile de me presser pour aller à l'hôpital), on attend...Boudiou que c'est long ( et ça fait qu'une heure...la nuit risque d'être longue si aucune contraction ne se fait sentir...)!

Comme lors de ces dernières nuits, LB ne veut pas se coucher dans son lit, et pour qu'elle se couche dans le notre, il faut que je me couche avec elle... Conséquence : elle joue à côté de nous dans le salon. J'aime bien cette possibilité de pouvoir encore un peu profiter de ma petite fille...

On attend également que les BP fassent le trajet depuis le Var afin de s'occuper de mon grand-bébé...Ironie : Belle-Maman est partie de la maison en début d'après-midi alors qu'elle avait passé le week-end avec nous "au cas où"...

Voilà, voilà pour les dernières infos... Ça me fait du bien d'écrire, alors je ne manquerai pas de revenir par ici dans les prochaines heures (en fonction de la situation bien sûr)!

Repost 0
Sandy and the Beb's
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 14:10

Ce matin, puisque j'avais rendez-vous avec l'anesthésiste à l'hôpital, j'en ai profité pour passer chez les Sages-femmes afin de me faire ausculter.

C'était tout bizarre comme sensation : j'ai dû me rendre à la maternité, celle où se trouve le même personnel que celui qui m'a aidé à accoucher pour LB.

Les locaux sont différents : mon premier accouchement s'est déroulé dans l'ancien hôpital de la ville. Il a été détruit depuis. On y trouvait une maternité minuscule, condensée dans un petit couloir où salles de naissances et chambres étaient à peine séparées.

J'accoucherai dans le nouvel hôpital, avec une maternité bien plus grande : chambres et salles de naissances sont bien distinctes, on les retrouve chacune dans deux immenses couloirs à l'opposé l'un de l'autre.

Je suis donc arrivée devant le couloir des salles de naissance, et j'ai sonné. Les portes se sont ouvertes et je me suis retrouvée un peu plus de deux ans en arrière...Evidemment, ce n'est pas la vision de ce couloir ultra moderne ( avec ses fameuses rayures au sol dont j'avais déjà parlé dans un précédent billet !) qui m'a replongé dans mes souvenirs. Non, c'est l'odeur : une odeur de produit d'entretien au pin qui me revient aux narines dès que je pense à mon premier séjour à la maternité.

Une Sage-Femme est arrivée, j'ai eu un mouvement de recul, je n'ai pu m'empêcher de lui dire : "on s'est déjà rencontré, non ?". Je crois bien qu'il s'agissait de la jeune femme qui m'a épaulée durant mon premier accouchement... Étrange !

En tous cas, cette ambiance familière m'a aidé à calmer les angoisses dont je vous faisais part hier...Je me sentais dans un environnement serein, tout se passera bien.

Je lui ai fait part de la fréquence de mes contractions depuis quelques jours ( elles ne sont cependant pas douloureuses): j'ai donc eu droit à mon petit TV et mon petit monito de 30 minutes.

Résultat : dilatation à 1 bon doigt... Mais, tout va bien pour le bébé. Bref, il n'y a plus de doute, si je tiens une semaine avant d'accoucher, c'est le bout du monde !

Pendant ce temps, à la maison, le stress monte pour LB...Je crois qu'elle comprend que tout va changer.

Elle qui se couchait si facilement avant, se met dans des états pas possible désormais...

Pour la sieste, ça passe encore : elle hurle durant deux/trois minutes puis s'endort.

Le soir, c'est beaucoup plus compliqué : gros sanglots pendant de très longues minutes, avant de se taire puis de nous appeler à nouveau une heure après.

Je finis toujours par la coucher avec moi.

Dès qu'elle est dans notre lit, elle s'endort en un clin d'oeil pour ne se réveiller que le lendemain, lorsqu'elle ne sent plus ma présence auprès d'elle... Je sens que les prochaines semaines vont être TRES compliquées...Nous allons vraiment finir à quatre dans le lit à ce rythme là...

Repost 0
Sandy and the Beb's - dans Maternité
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 16:37

Bon, bon, bon, si ça se trouve, si les prévisions de Monsieur Gynéco sont bonnes, j'accouche à la fin de la semaine...

Alors, alors...Et bien je stresse !

Quand je suis en forme ( le matin si j'ai bien dormi), je pense aux trucs hyper positifs : la rencontre avec la little Nana, sa rencontre avec sa grande sœur ( bien que le seul fait d'y penser me met la larme à l’œil , voir son papa la prendre dans ses bras les yeux embués d'émotion, les beaux moments d'allaitement, la serrer tout contre moi etc...

En fin de journée surtout, lorsque la fatigue se fait sentir, c'est plutôt aux trucs stressants de l'accouchement que je pense : et si l'accouchement se passe mal ? Si cette fois-ci je ne supportais pas la douleur ? Si je me fais une crise d'angoisse en plein milieu ? Si on est obligé d'avoir recours à la césarienne ? Si ma fille doit aller en couveuse ?

Dans ces moments là, je peux aussi penser à la vie après l'accouchement : Si elle pleure autant, sinon plus, que sa sœur durant ses trois première semaines de vie ( et que cela dure encore plus longtemps ?) ? Si LB ne peux pas dormir à cause des pleurs ? Si LB veut passer toutes ses nuits dans notre lit, perturbée par cette nouvelle arrivée ? Si je n'arrive pas à reprendre des forces ? Si les crises de spasmo reprennent à cause de la fatigue ? Si je ne supporte plus les pleurs ?

Donc, j'oscille entre : "j'en ai marre d'être contrainte à ne rien faire, vivement l'accouchement" et "il faut que je me repose, on ne sait pas de quoi demain sera fait"...

Autant vous dire, que ce stress permanent me rend un tant soit peu exécrable...C'est à ce moment là que je qualifie encore une fois mon mari de Saint ! Oui, bon, même si parfois ça l'amuse de me taquiner sur le fait que je suis "légèrement" à fleur de peau ces derniers jours ( ce qui ne fait qu'envenimer les choses), il est encore une fois parfait cet homme là, notamment en ce qui concerne le fait de s'occuper de LB.

Ce qui est bizarre, c'est que je ne me souviens pas avoir été aussi tendue pour la naissance de la première petite fille, je ne me posais pas autant de questions, je n'avais qu'une hâte, c'était la rencontrer un point c'est tout...J'ai l'impression d'avoir beaucoup plus conscience de la difficulté de la maternité aujourd'hui, même si je sais qu'en contrepartie c'est quelque chose de merveilleux...

Et vous les mamans, appréhension ou non avant l'accouchement ?

Repost 0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 09:00

Ayé ! Monsieur Free et Madame France Télécom se sont mis d'accord pour que l'on récupère notre accès internet...Je peux donc rédiger mon article en toute sérénité !

( Enfin, sérénité 'faut le dire vite : trois heures que le chien de la voisine hurle...Mes hormones ne sont pas prêtes de se calmer...).

Samedi dernier, y'avait mariage !

Plusieurs jours que l'on avait averti la petite fille. Depuis qu'elle a vécu son premier carnaval, elle adore "faire la fête", alors samedi, on ne la tenait plus.

Bénédiction : après des semaines de pluies ( ce qui n'est quand même pas commun dans la région), le soleil était là et bien là ( accompagné de cette sympathique petite chaleur) pour accueillir les mariés !

Qu'ils étaient beaux tous les deux, accompagnés de leur petite famille.

Première étape, la cérémonie : la petite fille était en folie, debout sur le banc de l'Eglise, frappant frénétiquement des mains à chaque chanson et n'arrêtant pas de me demander "où est G. (la mariée) ?".

Puis, vînt le moment de lancer "les confettis ( tout ce qui se lance est pour le moment qualifié de confettis...le carnaval, toussa, toussa...)" ! Quelle folie, pendant une bonne vingtaine de minutes, le grand jeu fût de les jeter et de les ramasser...

Après les photos, retour à la maison pour une petite pause : oui, je suis toujours tenue de me reposer le plus possible ( plus que 8 jours à tenir !!!), alors, le petite tour dans mon lit fut assez salvateur.

Problème pour l'Homme : la sieste de LB ayant été écourtée, en dehors de l'excitation du mariage elle fut plus que "pénible" à la maison, râlant et hurlant pour tout...Saint Homme que mon mari qui s'est "sacrifié" pour que je me repose...

Après cette petite pause : go to the salle de mariage, pour l'apéro ( sans alcool pour moi, faut pas déc*ner).

Je bénie les mariés : comme eux aussi ont des enfants, ils avaient tout prévu dont une équipe de nounous pour s'occuper de la quinzaine de petits présents. Nous avons donc laissé notre chère LB à la garderie du mariage, toute ravie de pouvoir jouer avec de nouveaux jeux ( décidément, rien à voir avec sa maman enfant, qui aurait hurlé de devoir être séparée de ses parents...).

Au final, j'étais plus stressée qu'elle...Toutes les demi-heures, j'allais lui faire un petit coucou : ce qui ne lui faisait ni chaud ni froid.

Elle m'a même jetée comme une mal-propre au moment du repas par un "part maman"...Ok...

Je vous ai déjà dit que ma fille était incapable de dormir lorsqu'il y a de l'agitation autour d'elle, ou de la lumière ?

Tout était pourtant prévu à "la garderie du mariage" : un dessin animé, une lumière tamisée, des matelas. J'avais donné à ma fille son doudou et sa tétine sans trop d'espoir...

Au moment de la pièce montée, qui avons-nous vu débouler avec l'une des nounous ?!

Et oui, ma fille s'est faite "virée" de la garderie car elle empêchait les autres enfants de dormir...A 2 ans et demi !

J'ai tenté de l'endormir en la berçant dans sa poussette, ça avait marché pour le mariage de son parrain il y a une dizaine de mois....Cette fois-ci pas du tout !

Alors, elle est allée faire la fête avec les grands ( sans sa mère, tenue de restée sur sa chaise...Argh...Depuis le temps que j'avais envie de danser...Shit....), en mode zombie en transe, c'était un spectacle assez surprenant !

Une magnifique soirée pour tout le monde : LB m'en parle encore !

Cerise sur le gâteau : elle a dormi jusqu'à 11h le lendemain ( biensûr, sa maman, incapable de faire une grasse mat' était debout à 7h...).

Et vous, avez-vous déjà vécu des fêtes de mariage avec vos petits bout' ?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives