Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 09:01

   

 

   Après avoir passé commande chez le Suédois, nous avons reçu la semaine dernière le nouveau lit de LB.

 

Nous l'avions préparée à l'idée qu'elle pourrait dormir dans un "lit de grand" mais qu'elle aurait tout aussi bien la faculté de choisir de rester dans son lit à barreau ( sa petite soeur n'en aura pas besoin tout de suite, elle passera d'abord par la case "berceau", sans doute durant ses six premiers mois).

 

Le lit a été monté par le Super papa ( en ce moment, il est vraiment Super Super ce papa : il parvient à gérer un boulot prenant et une petite fille pour que maman puisse se reposer !) dimanche.

 

Dès qu'elle a vu son lit dans sa chambre, elle s'est empressée de sauter dessus et de faire semblant de dormir. Puis, elle y est resté pour jouer avec ses poupées. Elle commençait déjà à l'apprivoiser ce lit.

 

Dimanche soir, nous lui avons demandé dans quel lit elle préférait dormir : elle n'a pas hésité une minute, ce sera le grand lit !

 

J'étais un peu anxieuse à l'idée de cette première nuit dans ce nouveau lit : n'allait-elle pas avoir peur ? Ma si petite fille devenait grande...Il n'y a pas si longtemps qu'elle avait quitté mon ventre...bouhouhou...

 

La nuit a été parfaite, elle a dormi d'une traite ( bon, on l'a entendue quelques fois parler dans son sommeil, mais rien d'inhabituel !).

 

Au petit matin, nous nous sommes preque battu avec l'Homme pour être le premier à la voir dans son grand lit au réveil ! Elle était toute ravie d'avoir passé la nuit dans son grand lit blanc.

 

Ce que nous redoutions le plus ne s'est pas encore produit : les levers intempestifs...Pourvu que ça dure !

 

Et chez vous, quid du changement de lit ?

 

 

 

Repost 0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 14:26

Cette grossesse, elle était parfaite.

 

Bon, il y avait bien les nausées du premier trimestre,

 

Et puis ces brûlures d'estomac lorsque je mangeais trop gras ( pas plus mal pour mes fesses !).

 

Mais, pour le reste, j'étais en grande forme...Un peu trop sans doute.

 

Parce que, lorsqu'on est en pleine forme, on en fait plus que nécessaire :

 

Et vas-y que je me plie en quatre pour faire le ménage, que je me mets à quatre pattes, que je cours après LB, que je la porte en écharpe en montée etc...

 

Sauf qu'en début de semaine, durant deux nuits j'ai été réveillée par des contractions qui me coupaient le souffle. Pas vraiment douloureuses mais gênantes.

 

Alors, j'ai contacté la secrétaire de M. Gynéco et j'ai demandé que le rendez-vous prévu pour le 13 avril soit avancé.

 

Nous sommes donc partis ce matin, LB, l'Homme et moi voir "le bébé du ventre dans la petite télé".

 

Résultat : la petite fille n°2 est bien basse dans le ventre de sa maman et M. Gynéco m'impose le repos.

 

Ce qui est faisable lorsque l'on attend son premier enfant devient plus délicat lorsque l'on a une petite fille en plein terrible two à la maison et que la famille réside à une centaine de kilomètres de là où l'on vit.

 

Voilà, voilà...J'ai trois semaines à "tenir" pour ne pas avoir un bébé prématuré...

 

Repost 0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 09:27

 

   La semaine dernière ma super Sage-Femme que j'aime d'amour me parlait d'une patiente qui avait vécu son premier accouchement en Chine. Elle m'a surprise en m'apprenant que la Chine était le pays où l'on pratiquait le plus de césariennes. J'ai donc fait mes petites recherches et, il s'est avéré que le journal La Croix s'est intéressé aux naissances par césarienne dans son supplément de la semaine dernière, il propose tout un article sur le cas chinois

 

Plusieurs raisons sont évoquées pour cet état de fait :

 

- Une raison d'ordre "spirituelle" ( si je puis dire) : numérologie et astrologie dispose d'une place très prégnante dans la société chinoise, bizarrement (!) le nombre d'accouchement a tendance à augmenter durant les périodes les plus "propices".

 

- Pour favoriser la scolarisation des enfants : pour rentrer à l'école l'enfant doit avoir 6 ans au premier septembre...Selon vous, quel est le mois qui voit croître le nombre de naissances ( oui, c'est bien le mois d'août!)?!

 

- Pour des raisons d'ordre "financières" : la césarienne c'est plus cher donc plus rentable pour les établissements financiers...cqfd !

 

- En raison de la politique de l'enfant unique : "cela découle de la logique de “l’enfant roi” : il y a une surprotection de l’enfant par rapport à la maman, pour qui l’opération est plus risquée que l’accouchement normal. D’autre part, on sait que l’un des principaux risques de la césarienne est la rupture utérine en cas de deuxième naissance", nous explique l'adjoint français du directeur d'un hôpital de Shangaï.

 

- Enfin, le recours à la césarienne de "confort" est répandue en Chine car l'on estime que les femmes "modernes" ne sont plus résistante à la douleur...Et puisqu'on leur affirme ça comme une évidence et bien elles acceptent de programmer leur accouchement...Je vous rappelle qu'il s'agit de toute façon de leur premier ( et unique) accouchement : les futures mamans sont donc plus sensible à l'avis du corps médical. Puisqu'on leur maintien qu'elles ne sont pas faite pour accoucher par voie basse, elles le croient, peu d'entre elles tentent de passer outre l'avis médical.

 

Pourtant, certains essaient de faire bouger les choses : à l'hôpital de Shangaï, on voit poindre l'organisation de préparations à l'accouchement, ce qui n'existe quasiment pas, par ailleurs en Chine. Car, on nous le rappelle : "mal préparées, les futures mamans penchent plus facilement pour l'intervention chirurgicale".

 

Mais, le problème vient également, comme en France finalement, du manque de personnel, principalement du manque de Sages-femmes : "les tâches normalement réservées aux sages-femmes sont le plus souvent allouées aux médecins ou aux infirmières".

 

Au final, les croyances populaires et les questions financières empêchent les chinoises d'acquérir la confiance suffisante qu'il leur faut pour devenir mère. Ce que je veux dire c'est qu'on ne devient pas seulement mère en mettant au monde un enfant, encore faut-il qu'on leur laisse être "psychologiquement" mère en les associant à la prise de décision les concernant. Ceci vaut pour la Chine mais cela vaut également pour la France.

 

Ceci est ma participation aux Vendredis Intellos.

Repost 0
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 09:06

 

 

 

   Ma fille, c'est un rayon de soleil, un chocolat chaud dans le coeur de l'hiver, un sketch d'Elie Semoun en pleine rupture sentimentale...Sa seule vision remonte le moral de la plus triste des personnes.


Je crois que je l'admire. J'étais une petite fille plutôt réservée, qui avait beaucoup de difficultés à aller vers les autres, je rêvais pourtant que l'on me remarque dans mon coin.


LB, c'est tout le contraire : passé les premières minutes d'observation lorsqu'elle est face à la nouveauté ( notamment lorsqu'il s'agit de nouvelles rencontres), elle ne reste pas discrète bien longtemps. Elle n'hésite pas à aller vers les autres : leur parler, leur sourire, leur demander de jouer avec elle.

 

LB est du genre à "faire le show", nous l'avons encore vu lors des réunions familiales de ce week-end: 

Sans qu'on ne lui demande rien ( je déteste que l'on réclame aux enfants "une chanson" lorsque toute la famille est réunie autour d'une table, je trouve ça super gênant pour eux), elle s'est mise à chanter une bonne partie des comptines de son répertoire à l'apéritif ( non, je ne fais pas boire de l'alcool à ma fille !).

Puis, dans l'après-midi, elle a décidé de se déguiser ( à 2 ans et demi, p*, comment elle a pu avoir cette idée !) : d'abord avec un béret et des lunettes de farces et attrapes ( vous savez, celles avec des hologrammes). Un peu plus tard, elle a ajouté un maillot de bain à cette tenue. Elle s'est ainsi présentée devant une assemblée hilare ( mention spéciale à sa grand-mère qui s'est mise à pleurer de rire) avec un air tout à fait sérieux, qui plus est.

Elle a passé la journée de Pâques avec ses cousins âgés de 4 et 7 ans...Devinez qui décidait des jeux et des bêtises à faire ?!

 

C'est fou, je ne pensais pas qu'un enfant pouvait avoir, si tôt, un caractère aussi marqué. J'espère que la deuxième petite fille saura s'imposer face à une grande soeur aussi..."présente". Je me questionne beaucoup à ce sujet : est-ce que le caractère de sa grande soeur fera d'elle une petite fille plus effacée ? Ou, au contraire sera-t-elle encore plus volubile ?

 

Et chez vous, est-ce que le caractère de vos enfants est déjà bien affirmé ?


 


Repost 0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 08:24

 

 

   Vous connaissez ma passion pour le portage : j'aime sentir mon bébé tout contre moi lors de mes déplacements.

Et puis, c'est tellement pratique : lorsque je suis seule avec ma fille, je ne me déplace qu'en transport en commun ( et oui, je fais partie de ceux qui ne conduisent pas !) dans ce cas, charrier une poussette c'est contraignant alors que porter bébé dans une écharpe rend les choses beaucoup plus évidentes.

 

Dès notre sortie de la maternité nous avons porté LB avec une écharpe souple (oui, elle a un wonder papa qui la porte aussi en écharpe ma fille !). L'écharpe souple avait l'avantage de pouvoir être posée avant de mettre bébé à l'intérieur, ce qui, avec un tout petit bébé, qui plus est le premier ( = une maman ultra stressée), est un avantage non négligeable.

 

Puis, l'été est arrivé, et bébé a mal supporté la chaleur de l'écharpe souple. Alors, nous sommes passés à l'écharpe en sergé-croisé, de la marque Storchenwiege ( ah, ces allemands, 'sont trop fort !). Depuis, elle ne nous quitte plus ( jusqu'à la semaine dernière, même avec un bidon de 7 mois !).

 

Un autre produit de la marque Storchenwiege me fait largement envie : la ringsling, c'est ma copine lunerêveuse qui me l'a faite découvrir et, maintenant, j'en rêve même la nuit ! Il s'agit d'une écharpe "sling" c'est à dire qu'un anneau remplace le noeud, lorsqu'on la met il n'y a qu'à resserrer le pan de tissus. Ultra rapide à mettre, elle permet aussi de passer bébé d'un simple geste sur le dos.

Bien sûr, l'inconvénient est qu'elle est moins confortable à porter ( on évitera de l'utiliser pour les longs trajets) mais ultra pratique à utiliser.

 

Vous pouvez retrouver tous les produits Storchenwiege sur le site de naturioù, un magasin en ligne de produits écologiques ( j'adooore !). Vous pourrez, notamment découvrir la nouvelle collection d'écharpes ( dont une de couleur vert olive qui me fait craquer !), ringslings et de portes-bébés physiologiques de la marque.

Pour ce faire, Naturioù offre à mes gentils lecteurs 10 euros de réduction sur toute la gamme Storchenwiege avec le code lesbebou10

Et si une furieuse envie de shopper sur tout le site vous envahie, vous avez droit à 10% de réduction avec le code lesbeboupour10

Ces réductions sont valable durant deux mois, profitez-en vite !

 

Alors, on dit merci qui ?!

 


Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 09:38

Hier, l'Homme faisait le deuxième concert de sa vie : dans une brasserie de la technopole où il travaille.

Comme l'horaire était parfait, 19h30, nous avions décidé d'y amener la petite fille ce qui nous permettait d'éviter de faire venir Belle-Maman à la maison pour la nuit ( elle habite quand même à plus d'une heure de route de chez nous).

 

La pluie ( ça devient insupportable !) aidant, le trajet s'est transformé en véritable périple : la petite fille et moi devions rejoindre l'Homme à la brasserie. Pour ce faire : marche de 15 minutes pour rejoindre le bus, puis, changement de bus et remarche de 5 minutes.

Sauf que, il pleuvait des cordes...Alors j'ai porté LB mais, on ne porte pas une petite fille de la même façon durant deux minutes que durant 15 minutes lorsqu'on est enceinte. Je ne voulais pas m'encombrer de l'écharpe de portage ( bien mal m'en a pris...) alors j'ai fait comme j'ai pu...Problème ? LB ne comprend pas l'expression "accroche toi au cou de maman"...J'ai porté, durant tout ce temps, un poids quasi mort !

 

Au final, nous sommes arrivées saines et sauves au bar. Nous n'avions qu'une perte à déplorer : la tétine qui venait de tomber sur le passage piéton juste devant le resto ( Entre la pluie, les voitures, le parapluie, la petite fille et mon gros bidon, je me sentais incapable de la ramasser), mais l'Homme, tel un vaillant chevalier est allé récupérer le trésor de sa petite princesse !

 

Après avoir commandé une assiette de frite pour la petite fille( qu'elle ne mange que lors des grandes occasions, ce qui nous vaut pendant quelques jours d'entendre "j'ai mangé des frites, moi !") et un diabolo fraise ( envie de grossesse et puis, la petite fille aime bien !), le concert a commencé.

Trés consciencieusement assise sur sa chaise, LB aplaudissait son papa, ne le quittant pas du regard ! Puis, elle s'est mise à danser de façon frénétique, en tournant dans tous les sens. Evidement, ça n'a pas été sans un petit bobo : à force de tourner, il fallait bien se cogner dans la table ! L'avantage d'un concert pour un enfant : on peut crier sans déranger personne, puisque personne ne nous entend !


En tous cas, on peut bien dire qu'elle a adoré et qu'on recommencera. A la fin de chaque chanson, elle demandait bien à "aller voir papa" mais, elle a tout à fait compris qu'il ne fallait pas le déranger et qu'il s'agissait d'attendre la fin du concert. A la fin, après avoir sauté dans les bras de son père, elle a eu le droit de "monter sur scène" ( enfin, d'aller voir les instruments, puisque la scène était au même niveau que le reste de la salle !) : l'enfance de ma fille me fait rêver ( comme j'aurais aimé avoir un papa musicien moi aussi !!!) ...!

 

 

 

 


Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 01:49

Ce matin, comme de par hasard, je reçois un coup de fil de la crèche...

Comme ils ne m'appellent jamais, je commence à trembler, et si il était arrivé quelque chose à mon bébé ?

Non, fausse alerte, ce n'était qu'une question de présence à la visite du pédiatre.

 

Je m'en vais toute sereine récupérer ma petite Béboute à 12h30.


Lorsque j'arrive, que vois-je ?


D'abord que le t-shirt qu'elle porte n'est pas à elle : en tentant de faire pipi sur les toilettes elle a salit ses vêtements ( j'apprends donc qu'ils l'entrainent à aller sur les toilettes à chaque changement de couche...C'est super ! J'aurais tout de même apprécié que l'information circule mieux !).

Mais surtout, elle a une grosse bosse toute rouge sur le front.

La petite puéricultrice que j'adore vient m'informer de ce qu'il s'est passé : LB jouait tranquillement sur la mezzanine, elle a descendu les escaliers avec un poupon dans les bras, a glissé, a roulé sur les marches...

J'entends les mots " elle a pleuré, on a eu peur...",

Je sens l'angoisse et les larmes monter en moi...Une forte envie de serrer ma fille tout contre ma poitrine.

Mais elle me rassure : pas de malaise, elle a bien manger.

Je vois par moi-même qu'elle est en pleine forme.

Elle me dit quand même de la surveiller, car "on ne sait jamais"...Ah bein oui, évidemment, je ne vais oublier une seconde qu'elle est tombée. Surtout que ma fille se serait plainte des cervicales en plus de sa bosse.

Sur le chemin du retour, elle raconte en boucle sa chute. Preuve, qu'elle a dû avoir sacrément peur, mon tout petit bébé...Je n'étais même pas à ses côtés pour la rassurer !

Durant toute l'après-midi, elle ne s'est pas plainte des cervicales : c'est rassurant. Vendredi nous voyons le pédiatre pour une visite de contrôle prévue de longue date, je compte sur lui pour me rassurer un peu plus.

 

Comme ce n'est pas du tout mon genre, je n'ai pas haussé le ton, je ne me suis pas énervée lorsque l'on m'a dit que LB était tombée dans les escaliers...

Mais, je m'interroge : est-ce normal que des enfants de deux ans aient accès à des escaliers en bois ( une vingtaine) ? Il y a une barrière aux pieds des escalier mais pas au sommet. Une fois en haut, les enfants peuvent descendre et monter à volonté. Ils peuvent donc se pousser, se bousculer ou glisser très facilement...

Dire que nous n'autorisons pas notre fille à monter ou descendre des escaliers sans être accompagnée et là-bas, alors qu'elle est entourée d'autres enfants qui peuvent la faire tomber ( voire tomber sans être entourée, la preuve !), elle se débrouille seule...

Comment ça se passe avec les escaliers de votre côté ?

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 09:56

 

   Vous vous souvenez de cette époque où l'on pouvait aller boire un verre, rendre visite à des amis, se faire un ciné le soir, comme ça, à l'improviste ?

Pas besoin de trouver une nounou, un grand-parent ou une tante disponible ce soir là... La liberté qu'ils appelent ça !

Bon, à vrai dire je ne regrette pas tant que ça cette période là : entre mon actuel état de poule pondeuse, les réveils en pleine nuit puis, à l'aube, ça ne me dérange pas plus que ça de me coucher avec les poules.

 

Mais, pour conserver un semblant de vie sociale, nous avons mis au point un nouveau concept : le goûter !


L'intérêt du concept, au-delà d'allier garde d'enfants et rencontres amicales, est d'occuper doublement le gnome :

La première fois, au moment de la confection du goûter. C'est comme ça que, dimanche dernier, LB a fabriqué des muffins avec sa maman.

Puis, au moment du goûter lui-même.

A ce moment là, soit vos invités sont accompagnés de leur progéniture, ce qui permet d'occuper la vôtre sans trop vous soucier de la question;

Soit vos invités n'ont pas encore d'enfants et ils se feront un plaisir de passer quelques minutes à jouer avec les vôtres ce qui permettra à nos chers petits d'obtenir leur dose quotidienne de jeux avec un adulte ( en tous cas, ma fille ne peut pas s'en passer, c'est sa came !).

 

Et chez vous, comment s'organise votre vie sociale ?

Repost 0
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 09:18

Et voilà, la dernière échographie "officielle" de cette grossesse a eu lieu hier...Signe que le jour de l'accouchement approche à grands pas !

 

Cette fois-ci, je me suis rendue seule chez l'échographe : l'Homme était retenu à la maison par une petite fille souffrant d'une otite ( qui nous a fait subir la pire nuit de ces deux dernières années). Quatre otites en une saison, va falloir sérieusement trouver une solution...On voit le pédiatre dans une semaine...J'espère qu'il pourra nous aider.

 

Revenons à nos moutons, la 3° échographie, donc.

 

J'étais un peu tendue comme avant chaque écho...Toujours peur de tomber sur une malformation ou tout autre chose qui gâcherait la vie de mon bébé.

Ajoutons à ça que, lors de notre visite chez le gynéco il y a deux semaines, la petite fille du ventre avait la tête en haut alors qu'au moment de la 2° écho elle était retournée. Bref, j'angoissais à l'idée d'avoir un bébé en siège le jour de l'accouchement et d'accoucher par césarienne ( ma pire angoisse pour le jour J avec la couveuse rapport au fait que je fus un bébé préma...).

 

Après l'heure et quart d'attente règlementaire sur une chaise qui fait mal aux fesses, je suis enfin entrée dans sa salle d'examen : la NASA ( rapport ( à la quantité d'écrans allumés et à la lumière éteinte). De la table où je suis allongée, je peux admirer mon bébé sur grand-écran : j'adore !

 

Bonne nouvelle : la petite fille du ventre a la tête en bas !

 

Elle fait un bon poids : 1.9 kg pour un poids de naissance estimé à 3.7 kg ( même gabarit que sa grande soeur apparemment).

 

Et la petite nouvelle funky : elle a plein de cheveux ( au contraire de sa grande soeur, encore aujourd'hui aussi chevelue qu'un nouveau né), j'ai même la preuve en image

 

La petite fille du ventre est donc en parfaite santé : je suis sortie de cette visite toute heureuse et soulagée : ça fait du bien les bonnes nouvelles !

 


Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 09:36

J'ai déjà du vous le dire, LB a fait ses "premières nuits" ( terme important pour le reste de l'histoire) vers 2 mois je crois ( c'est fou comme on oublie vite ce qui nous semblait essentiel !).

 

Puis, vers 9 mois, à cause sans doute de ces b* de dents, elle a commencé à se réveiller la nuit.

 

Depuis, on avance par période du genre un mois elle dort bien, le mois suivant très mal.

 

Sauf que...ça fait plusieurs mois qu'elle se réveille au moins une fois par nuit. Parfois elle pousse juste un petit hurlement sans qu'on ait besoin de se lever  ( mais ça suffit à m'empêcher de me rendormir), d'autres fois il faut qu'elle termine sa nuit dans notre lit.

 

En général, elle s'endort bien le soir ( couché vers 20h), elle se réveille vers 7h30 le matin et ses siestes durent deux bonnes heures.

 

Depuis quelques jours, son rythme change : même si elle se couche à 20h, elle ne parvient pas à s'endormir avant 21h. En général, on s'aperçoit qu'elle est réveillée quelques minutes avant qu'elle s'endorme : elle crie "papa, maman, moi pas dodo" et puis plus rien, alors que ça fait une heure qu'elle est couchée, je me demande à quoi elle peut bien penser durant tout se temps...

 

Le soir elle est pourtant bien fatiguée, c'est pourquoi nous la couchons toujours à 20h : elle fait ce que j'appelle des "bêtises de fatigue" ( du style jeter le contenu de son assiette sur le sol, ce que ça peut-être agaçant...grrr !). C'est comme ça qu'on sent qu'il est temps d'aller se coucher.

 

Et puis, elle se réveille de plus en plus au milieu de la nuit : cette nuit, elle a dû venir dans notre lit puis, comme au bout de deux heures elle ne dormait toujours pas, retour dans à la case lit de LB. Après dix minutes de "je veux voir maman", elle s'est finalement endormie.

Je suppose que des cauchemars l'empêchent de dormir : elle crit souvent "j'ai peur"...Le meilleur moyen pour tordre mon petit coeur de maman...


Est-ce que nous adoptons la bonne décision en la mettant avec nous dans le lit ? Ma théorie est la suivante :


Oui, elle a du mal à se rendormir dans notre lit : on lui ôte sa gigoteuse, elle ne sait pas trop comment se câler ( je veux être toute collée dans les bras de maman, oui, mais c'est pas confortable etc...). Bref, notre lit n'est pas, pour elle, le meilleur endroit pour dormir sauf cas de maladie ou douleurs dentaires.

Mais, notre lit et surtout, notre présence à ses côtés, ont le mérite de la rassurer et lui permette, une fois retournée dans son lit ( une fois que ses parents ont craqué, qu'ils en ont marre de 2h de gigotage, bavardage et coup de piedtage...) d'être plus sereine. Si elle n'était pas venue à nos côtés aupravant, aurait-elle réussi à se rendormir ? J'en doute...Cette nuit, par exemple, nous avons attendu 1h avant de la mettre avec nous...Elle aurait pu encore tourner longtemps avant de se rendormir.

 

D'ici quelques jours (ou semaines, tout dépendra du transporteur !), LB aura dans sa chambre son lit de grande. Comment va-t-elle réagir ? Va-t-elle réussir à dormir ? Puisque de toute façon son lit de bébé ne servira pas avant plusieurs mois pour sa soeur ( qui dormira dans notre chambre dans le berceau de cododo) et qu'il restera dans sa chambre, LB aura le choix entre dormir dans le nouveau lit ou l'ancien... Tout ceci reste une grande interrogation pour moi, je me demande vraiment où est-ce qu'elle va choisir de dormir... Affaire à suivre !

 


Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives