Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 18:40

Ma fille est un golgoth : elle a pris 4 cm en un peu plus d'un mois, désormais, à cinq mois elle mesure 66,5 cm pour 7kg...en haut de la courbe, pas tout en haut, mais, certainement pas en bas! 

D'après le pédiatre, elle est en pleine forme...heureusement qu'il est là, hein! Sauf que, d'après lui, elle serait un peu "craintive" : tu m'étonnes, elle l'a vu arrivé avec son baton qu'il allait lui enfoncer dans la gorge...et, elle a de la mémoire ma fille : chaque fois qu'on voit le pédiatre, il lui enfonce une grosse aiguille dans la cuisse, alors, elle devient méfiante. Par chance, cette fois-ci, elle n'a pas eu droit au vaccin, parce que ça, associé à la nouvelle alimentation, c'aurait été trop dans une seule journée!

"La compote! La compote!" J'ai chanté ça toute l'après-midi à la 'tite béboute afin qu'elle face le lien entre les nouveaux mots et les nouvelles actions, ok, 'faut que je me calme... Bref, en rentrant de la visite chez le pédiatre, je me suis empressée de faire la petite compote sans passer par la case babycook (il fallait lire la notice et la comprendre, c'était trop long), rien ne vaut une bonne casserole et une girafe!

Une fois la compote de pomme refroidie, direction le gosier de ma fille : au départ, j'ai bein cru qu'elle détestait, rapport à la drôle de grimace qu'elle a fait une fois la cueillière dans la bouche...Et puis, ma foi, après une petite sieste sur le sein elle a volontier accepté d'en reprendre.

Demain midi, second round avec la carotte...la suite au prochain épisode!

Repost 0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 15:16

Notre bon Mr B. Nous a informé de l'initiative de dailymotion en partenariat avec l'INA: proposer le journal de notre naissance. J'ai bien aimé l'idée, si ça vous intéresse, c'est par ici link

Par contre, pour les naissances récentes, les archives ne sont pas encore en ligne. Par exemple, je n'ai pas pu trouver le journal de la naissance de la 'tite béboute. Mais, en tapant simplement sur google "journal du 30 novembre 2010", j'ai trouvé ça : link. On ne parlait donc, que de la neige au moment de la naissance de notre fille...c'est vrai qu'à la sortie de la maternité, il fesait un froid glacial, mais aussi un magnifique soleil!

Et pour vous, que s'est-il passé le jour le jour de votre naissance ?

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 14:11

Ce matin, courses au supermarché. Une grand-mère explique à sa fille, en parlant de Louise :

"On fait de beaux bébés maintenant"! Et oui, on n'arrête pas le progrès ma bonne dame, moi, pour ma fille, j'ai mis les meilleurs designers sur le coup!

Repost 0
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 10:11

 

IMG 2507

Hier soir, j'ai enfin obtenu le lien picasa de l'album photo de notre fille ( non, il n'y a pas de problèmes de communication dans notre couple, pourquoi vous pensez à ça ?)...Et bien, j'aurais pas dû...quel coup au coeur. Comment un être humain peut-il changer aussi vite, je ne m'y étais pas préparée. Durant la grossesse, j'imaginais ma vie avec un nourrisson, pensant qu'il s'écoulerait pas mal de temps avant qu'il puisse tenir assis seul ( en réalité, elle a besoin de ma main dans son dos, mais, on tient le bon bout!), qu'il puisse rire aux éclats ( j'adore!), ou qu'il commence à manger autre chose que du lait ( à partir du 5 mai, date du prochain rendez-vous avec le pédiatre)...

Or, tout ça est fait ou sur le point d'être fait et ça me fout un coup au moral...A ce rythme là, j'aurais à peine le temps de me retourner et elle sera sur le point de quitter la maison...Je veux pas !  Pourquoi inflige-t-on une telle torture aux mères ? Comment font les mamans, qui travaillent hors de chez elles et qui font garder leurs enfants, pour supporter la séparation ? Chaque minute passée sans elle me semble irrécupérable. Et oui, ma pauvre Sandy, il y a encore du travail à faire sur toi-même, c'est pas gagné...

 

Repost 0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 06:54

Enfant, j'étais traumatisée par l'idée de la mort. Ca a commencé vers 8/9 ans et ça se manifestait à n'importe quel moment de la journée. Je regardais autour de moi, et une angoisse m'envahissait : lorsque je serais morte, je ne pourrais plus voir tout ce qui m'entoure...souvent je me mettais à pleurer et appelait maman. Ma pauvre maman! Elle devait avoir le coeur déchiré de se retrouver si impuissante face à mes pleurs, je m'imagine à sa place lorsque la 'tite béboute sera assez grande pour connaître ces angoisses ( non,non, non, il ne faut pas que ça arrive....)...je ne sais pas si tous les enfants doivent passer par là (pourvu que non!).

Avec l'adolescence, ces angoisses ont disparu : je suppose que l'on vit beaucoup plus dans le présent lorsque l'on est ado, on ne s'attarde pas trop sur le temps qui passe.

Mais, avec la naissance de Louise, elles sont de retour, sous une forme un peu différente...Oui, la conscience de la mort fait partie des choses qui arriveront après l'accouchement et dont on ne nous parle pas durant la grossesse ( oui, on cache beaucoup de choses aux futures mamans!). 

D'abord, j'ai peur que le temps passe trop vite et de ne pas pouvoir profiter de la vie avec ma fille : toute idée de la quitter un jour, une semaine, me semble être du temps perdu qui sera irrécupérable. Cette conscience de la mort me fait réaliser qu'il arrivera un jour où je ne pourrai plus la serrer dans mes bras et, cette idée, m'est pour le moment ( voire pour toujours), insupportable...Heureusement qu'actuellement, je bosse à la maison...la quitter pour aller travailler à l'extérieur sera franchement difficile.

Ensuite, comme toute maman, j'ai peur qu'il lui arrive quelque chose. J'ai de la chance, à ce jour, elle n'a jamais été malade. La maternité me rend beaucoup trop sensible...est-ce que je parviendrais à gérer si jamais elle a une maladie importante ( entendez-moi bien, je ne parle pas d'un petit rhume...) ? Parce que l'intérêt d'avoir une maman, c'est de se sentir rassurée et en sécurité...J'espère ne pas être une de ces mères dont les angoisses transparaissent sur les enfants...c'est pas gagné!

Repost 0
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 07:59

Et voilà, on vient d'apprendre que, bientôt, un nouveau petit garçon fera parti de notre entourage : félicitations les amis!!!

Cette super nouvelle me renvoie au mois juillet dernier, lorsque j'ai appris le sexe de la 'tite béboute. A la première écho obligatoire ( que nous avions fait en urgence à Toulon, par une sage-femme, car il y avait eu un cafouillage au niveau de la date de conception ), on nous avait dit qu'il y avait 50% (!) de chance que ce soit un garçon. Au vu de ce chiffre très parlant ,  je m'étais imaginée que la sage-femme, par prudence, n'avait pas voulu révéler un pourcentage plus élevé...j'avais même vu en live le sexe, masculin, du bébé ( on se fait des films, parfois...). J'étais ravi à l'idée d'avoir un garçon, j'avais tellement apprécié avoir un petit frère ( de 11 ans plus jeune...). 

Pourtant deux mois plus tard, chez un vrai mèdecin échographe cette fois-ci, tout a été différent : d'abord on a eu droit à la dernière technologie en matière d'échographie : écran géant, 3D...on se serait cru au ciné! Durant tout l'examen, nous n'osions pas demander le sexe, le bébé se portait bien, c'était le principal ( je ne sais pas pour les autres, mais, moi, avant chaque écho, je faisais des cauchemars)...et, puis, juste avant que je parte me rhabiller, la mèdecin nous a demandé si nous voulions connaître le sexe du bébé ( tu parles qu'on veut savoir!)...après le grand "oui" de rigueur, on a entendu : c'est une fille ( il était catégorique le monsieur!)...Avec l'homme, on s'est regardé d'un air surpris...J'ai trouvé ça génial, j'étais surexcitée, c'était comme si on m'annonçait à nouveau une grossesse. Enfin, je pouvais me projeter dans l'avenir, imaginer ma vie avec ma fille...Connaître le sexe de mon bébé a été très important pour moi. Il ne se passe pas tellement d'évènement important durant les 9 mois de grossesse, surtout durant les 2 premiers trimestres, lorsque le bébé ne bouge pas trop. Alors, l'écho et l'annonce du sexe permettent de patienter un peu avant le jour j...En tous cas, moi, j'ai adoré ce moment!

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 08:30

Depuis quelques temps, Louise, dès qu'elle est en forme, gazouille : ça commence au réveil, nous ne sommes plus réveillés par des pleurs mais, par "areuuuh, bfouou, eueueuh...". Lorsque l'on arrive au dessus de son lit, elle tend ses bras et plie ses jambes, puis, nous fait des grands sourires et gigotant dans tous les sens...un vrai plaisir de se réveiller dans ces conditions! Après avoir pris son petit déjeuner ( en ce moment, ce n'est que le sein, le matin, elle refuse le biberon...ça fait plaisir à maman! Bon, ça peut parfois être long: deux heures ce matin...je crois qu'il faut savoir être patiente lorsque l'on est maman!), je la pose dans son transat', et là, c'est reparti pour le moment musical du matin : et que je gazouille, et que je bouge mes bras et mes jambes...! Et, c'est la même chose au moment du change : pas bien pratique pour fixer une couche...En tous cas j'aimerais avoir autant d'énergie! Elle adore que je me brosse les dents devant elle : gros sourires et éclats de rires garantis ! Par contre, lorsqu'elle commence à fatiguer, c'est plutôt, grognements et gros pleurs, à ce moment là, je sais qu'il est temps de la coucher! En général, la sieste ne dure pas plus de 40mn... C'est qu'elle veut profiter de la journée cette petite! Vraiment, je me demande d'où elle tire toute cette énergie?! Qui a dit que les bébés ne faisaient que dormir ?

Repost 0
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 16:49

Il y a 4 mois et un jour, à cette heure-ci, j'étais sur mon canap' et je m'entrainais à pousser...Y'en avait marre d'attendre la 'tite béboute, alors, j'avais pris le taureau par les cornes et décidé de tout tenter pour la faire venir au plus vite. Et bien, je suis obligée de constater que la technique a plutôt bien fonctionné...A 00h20, je me levais pour aller aux toilettes et, au moment de pauser le pied sur le sol "schplof"! J'avais rompu la poche des eaux! A ce moment là, grande panique ( on m'avait pourtant dit qu'on était super sereine au moment de l'accouchement!), j'avais peur de ne pas y arriver, ma vie aller vraiment changer...heureusement que l'homme était là pour me calmer car tout mon corps tremblait, j'arrivais à peine à tenir le pommeau de douche...une fois dans la voiture, j'ai repris mais esprit...La sérennité est vraiment revenue une fois à l'hôpital. Après le monitoring, et comme les contractions n'étaient pas encore présente, chéri est rentré à la maison. Je m'embarquais pour une première nuit blanche ( la première d'une longue série!). J'ai passé la nuit à attendre la contraction ( arrivée aux alentours de 3h00), à côté d'une femme qui venait d'accoucher et dont le bébé ne faisait que pleurer...l'avantage, c'est qu'on a pu discuter, le temps m'a semblé moins long.

L'homme est revenu vers 9h00, pour m'aider à gérer les contractions ( oui, je suis une rebelle de la forêt, la péridurale ne devait pas passer par moi...), parce que y'en avait marre du ballon! On a arpenté le minuscule couloir de la mater' pendant des heures, moi, m'accrochant au mur à chaque contraction, lui, me massant le dos pour me soulager.

Vers 12h00, la sage-femme pensait que 'tite béboute n'allait plus tarder ( dilatée à 7...), go to the salle d'accouchement...oui mais non,  car à 15h00, dilatée à 9 et ça n'a plus bougé jusqu'à 20h00! Pendant 2h00, toute l'équipe a tenté de me faire pousser  sans résultat, j'ai ensuite pleuré pour une péri...mais, la gentille anesthésiste ( qui était venue me féliciter pour mon refus de la péri, justement) refusait. Il a fallu les talents de négociatrices de la gynéco et d'une sage-femme pour qu'elle accepte. Une fois pausée, j'ai pu un peu me reposer pour le feu d'artifice final. J'ai attendu une heure que le changement d'équipe soit effectué et surtout que le gynéco de garde arrive...trop tard, la péri avait perdu ses effets...tant pis, il fallait la faire sortir : un gynéco à rolex et blouson de cuir + spatules, épisio et grosse sage-femme qui appuit sur mon ventre...comme c'était agréable! Mais, la 'tite béboute est sortie et je n'attendais que ça! Wahou...le calme après la tempête ( même si 'tite béboute s'est faite entendre pendant une heure...)...magique...et la nuit qui a suivit l'a été encore plus...toute une nuit à te regarder ma fille, comme tu étais belle...et si on me demandait de revivre tout ça, je ne refuserai pour rien au monde : je t'aime mon bébé, joyeux anniversaire!

Repost 0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 15:58

15 mars, c'est la sainte Louise! L'occasion, pour moi, de me faire la porte-parole de Louise pour un "j'aime/j'aime pas", à 3,5 mois de vie :

Louise aime :

Les jouets qui font du bruit et de la lumière

Téter lorsqu'elle est fatiguée

Etre assise

Etre portée face au monde

Le biberon lorsqu'elle a faim

Voir ses parents lorsqu'elle se réveille

Jouer sur son tapis d'éveil (nouveau!)

Les grimaces

Les massages des pieds

Qu'on lui change la couche

 

Mais, n'aime pas :

Téter le sein lorsqu'elle a très faim ( trop lent!)

Etre allongée sur le ventre

Etre portée en berceau

Qu'on tire sur son bras gauche pour l'habiller

Les massages du torse

 

Je referai cette liste régulièrement afin de constater l'évolution de la pépette...Ce serait cool qu'elle commence à apprécier d'être sur le ventre, j'espère la voir, un jour, marcher à 4 pattes!

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 16:46

Depuis quelques jours, les premiers signes d'une poussée dentaire se faisaient sentir : bave abondante, tendance à facilement laisser la langue hors de la bouche...Hier, après avoir passé un début d'après-midi très serein, Louise a eu une violente crise en milieu d'après-midi : ça fait parti des moments qui arrachent le coeur...Virée rapide à la pharmacie pour acheter tout ce qui a un rapport avec les crises dentaires du nourrisson ( la pharmacienne a même réussi à me vendre de l'homéopathie...à moi qui ne jure que par la médecine traditionnelle...tout était bon pour soigner ma fille!). Après trois bonnes heures de larmes et un refus total de s'alimenter ma 'tite béboute s'est calmée, a réussi à prendre un bib' et a dormi 12 heures d'affilée...

Aujourd'hui, retour à Cannes ( merci pépé de nous avoir ramené, il faut dire que l'on transportait une maison!), et retrouvailles avec papa, juste après avoir sourit, Louise nous a refait une crise...heureusement, grâce au dologel que nous avait passé Caro et au doigt magique de papa, la crise est passée plus vite que la veille...Mais, ce n'est que le début des ennuis...ma 'tite puce...j'espère que tu ne souffrira pas trop...

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives