Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 08:58

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcR6a0DyWfOj7_Vt3R_YjSuyVwMFAYqkRHX_gHwJ8X-nFOf1iBkQLx8YIEL0yQ Hier matin le soleil était un peu voilé, alors j'ai décidé qu'on allait faire un petit tour chez Monop'.

 

Mais, chez Monop', ils ont déjà sorti les affaires d'été, outre les jolies petites ballerines liberty rouges sur lesquelles j'ai craqué, ils avaient mis en place tout un rayon "jouets de plage".

 

Alors, j'ai vu le kit seau/pelle/rateau et j'ai craqué...

 

La Béboute n'était pas peu fière de porter son atirrail spécial plage.

 

On est sorti de Monop', je me suis dit : "qu'est ce qu'on fait" ? Un petit tour sur la Croisette...

 

Et puis, sous la Croisette, y'a la plage, alors...

 

Alors, j'ai plié la poussette, j'ai porté La Béboute qui n'arrive pas (ou a peur) à marcher dans le sable.

 

On s'est installé près de l'eau, elle a regardé les vagues.

 

Et nous avons sorti le kit de jouets.

 

En pratique, j'étais plus à fond qu'elle...Ma fille a une passion pour les tickets de caisse, alors les pâtés de sable passent au second plan !

 

Mes pâtés ne sont pas aussi pointu que celui que vous voyez en photo ci-dessus ( photo prise durant le festival du film sur la même plage) mais je me suis éclatée ! La Béboute ne semblait pas comprendre tout l'art qui sortait des oeuvres de sa mère mais, peut importe...

 

Et puis, on été bien sur cette plage quasi déserte, ma fille n'arrêtait pas de rire car elle ne tenait pas debout sur le sable, le soleil commençait à briller, il faisait bon, la mer était calme...

 

Un beau moment chamallow entre une petite fille et sa maman !

Repost 0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 10:49

 

La première fois que je l'ai vu debout, elle devait avoir 8 mois, je faisais le ménage, elle était dans son parc. Je me suis retournée et j'ai hurlé de surprise : elle était debout.

 

Petit à petit elle s'est mise à marcher en nous donnant la main, en s'accrochant aux meubles.

 

Vers le mois de décembre, elle acceptait de faire un ou deux pas lorsqu'on la lâchait, ceci en hurlant de peur.

 

Il y a trois semaines, alors que je passais une après-midi aux urgences, elle décidait de se lâcher complétement et de faire toute seule, sans aide ( mis à part les deux petits suisses qu'elle tenait dans les mains, dixit la légende grand-parentale!) le tour de la maison de mes parents. Elle réitera l'expérience le soir même chez mes beaux-parents, puis, plus rien.

 

Il y a deux jours, après une matinée à marcher en se tenant à la poussette ( et en ne voulant surtout pas s'assoir à l'intérieur de cette poussette), mademoiselle a décidé, en fin de journée, qu'elle voulait bien marcher !

 

Et, miracle, ça continu !

 

J'adore sa mine toute fière lorsqu'elle fait ses petits pas, 

 

C'est tout sa mère cette petite ( j'adore dire ça !), elle se fixe des objectifs : elle fixe très sérieusement un objet éloigné ( genre : "c'est jusque là-bas que je dois aller !") et s'y rend d'un air très concentré. Lorsqu'elle est proche d'atteindre l'objet, elle esquisse un beau sourire qui veut dire : "oui, j'y arrive toute seule" !

 

C'est de l'émotion quand même cette histoire, hein ! Même si ça s'est fait en plusieurs étapes, lorsque je la regarde marcher, je me dis que ça y est, ce n'est plus vraiment le petit bébé qui nécessitait d'être porté aux bras... Elle a moins besoin de moi maintenant... Et toutes les étapes de sa vie seront une façon de s'émanciper de sa mère.

 

C'est merveilleux cette émancipation, cette faculté de créer un être libre. Mais, quand même, j'aimerait bien avoir encore un peu mon bébé pour moi...

Repost 0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 14:52

Avec toutes ces histoires, nous avons sauté le bilan des 14 mois...


Il est déjà temps de parler des 15 mois de la petite fille :


Mon bébé, mon si petit bébé est déjà bien grand.


Ce matin, je regardais ses jambes dépasser de la poussette, dire qu'il y a quelques mois ils étaient trop court pour ça...

 

L'évènement du mois ( retombé comme un soufflet), c'est la marche : depuis qu'elle a onze mois La Béboute marche en se tenant aux meubles, à nos mains... Petit à petit elle a accepté de faire deux/trois pas sans être tenue. La semaine dernière ( durant l'épisode des urgences) elle a marché seule, en faisant le tour de la maison de mes parents.

Puis, trois soirs d'affilés ( non, on ne marche pas durant la journée !) elle a marché seule.

Depuis que nous sommes de retour à la maison, la marche est reléguée au second plan ( vous comprenez, maman est là pour me retenir, je n'ai pas besoin de marcher seule !)...

 

Ce mois-ci, nous peaufinons notre travail d'artiste : après la danse, nous travaillons le dessin ( au crayon de couleurs) et le chant ( bien que la prononciation des paroles soit un peu approximative).

 

Mon bébé adore les livres, sonores ou pas, pour enfant ou non, peut importe, à partir du moment où l'on peut tourner des pages !

 

Cette petite fille est très très bavarde, on ne comprend pas toujours ( voire rarement) le sens des mots qu'elle emploie mais ils sont toujours utilisés avec beaucoup de conviction ! Les mots les plus clairement utilisés : papa, maman, bibi, tutu ( prononcé toutou : c'est la tétine !), da ( donne et tiens), hummm ( manger)

 

Nous reproduisons très bien le son de certains animaux : chien, chat, vache, mouton, éléphant, lapin

 

Rien ne l'énerve plus que d'enfiler un manteau mais elle adore aller se balader ( en témoigne ses cris de joie lorsqu'elle voit une poussette). 

 

Ce matin, une balade sur la Croisette lui a permis de dégourdir ses jambes dans le sable ( ça faisait longtemps !) et de danser sur ABBA : nous avons passé 20 minutes à regarder tourner un manège qui diffusait le best of du groupe, LB ne pouvait s'empêcher de se dandiner !

 

Nous avons donc à la maison une petite fille merveilleuse, qui adore se faire câliner par ses parents, calme, indépendante et qui sait ce qu'elle veut !

 

 

Repost 0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 08:36

Aujourd'hui, pour la première fois depuis un peu plus d'un mois je vais m'occuper en solo et surtout, toute la journée de ma fille...

 

J'angoisse...

 

Peur du malaise, 

 

Peur de devoir rester allongée,

 

De ne pas pouvoir jouer avec elle,

 

Et, de l'entendre pleurer...

 

Je suppose que si tout se passe bien durant cette première journée, les choses rentreront rapidement dans l'ordre et mes angoisses se tasseront...

 

Et puis, Wonder-Papa ( l'Homme, c'est vraiment lui depuis plus d'un mois, vu tout ce qu'il est capable de gérer !) n'est pas bien loin et il suffit d'un coup de téléphone pour qu'il vienne à notre secours...

 

Le temps est superbe depuis quelques jours ici. J'ai envi de tenter une ou deux petites sorties de 10/15 minutes. De toutes façon, ma fille est incapable de rester enfermée toute la journée !

 

Grosse journée challenge...Allez, il faut que ça fonctionne !!!

Repost 0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 07:19

Depuis le début de mon hospitalisation ( il y a 8 jours), ma ville est ronchon avec moi.

 

Tout se passe très bien lorsqu'elle est à la maison avec son père, elle est comme à son habitude : elle rigole, joue calmement, parle comme une pipelette...

 

Mais, lorsqu'elle vient me rendre visite, elle me snobe la plupart du temps. Elle refuse de me faire un calin, alors que d'habitude elle passe son temps dans mes bras...

 

Je peux vous dire que lorsque vous avez une petite fille très caline, que vous êtes enfermée à l'hôpital et qu'elle refuse de s'approcher de vous, la larmichette monte facilement...

 

Hier j'ai passé mon fameux IRM ( à Monaco, j'ai même mangé au self avec vu sur le port et le palais, au soleil, comme c'était bon !!!), et il donne des résultats plutôt optimistes ( j'en saurai plus aujourd'hui et la semaine prochaine). Je suis rentrée plus sereine et en meilleure forme...

 

LB a dû sentir que tout allait mieux, elle est venue d'elle-même dans mes bras me faire un bon gros calin. J'étais aux anges !

 

Maintenant, j'attends que le médecin accepte de me laisser sortir aujourd'hui...Si vous pouviez envoyer un peu d'énergie positive, ça m'aiderait !

Repost 0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 08:31

http://05.img.v4.skyrock.net/059/camions-pompier/pics/1933580729_small_1.jpg Hier matin, je me réveille un peu fatiguée. Rien d'inquiètant, c'est classique ces derniers temps ( vous me direz, avec le rythme que je mène...).

 

J'applique mon rituel classique : nourrir ma fille puis, faire ma petite gym matinale ( en gros abdos-fessiers + corde à sauter).

 

Une fois ma première mission remplie, j'ammène la petite fille dans la salle de bain pour la changer et lui faire un brin de toilette. Puis, je suis censée prendre ma douche.

 

C'est sur ce dernier point que ce n'est pas passé : je sens un de gros coups dans la poitrine, je suis prise de nausées et de vomissements.

 

Pour éviter tout danger, j'ammène rapidement mon bébé dans son parc, prend mon téléphone et m'allonge sur le canapé en face d'elle.

 

J'appelle l'Homme : pas de réponse. Après deux tentatives qui échouent également, je prends la décision d'appeler les urgences.

 

Ils ont vraiment été rapide sur ce coup : les pompiers sont arrivés 5 mn après.

 

Ma fille qui hurlait parce qu'elle ne voulait pas rester dans son parc s'est arrêtée net lorsqu'ils sont arrivés, leur faisant son plus grand sourire ( non mais, je te jure ! Je suis à l'agonie et elle ne pense qu'à draguer...) !

 

Evidemment, ils prennent la décision de me transporter aux urgences. Comme je ne parviens toujours pas à joindre l'Homme, on embarque la béboute avec nous. L'un des gentils pompiers fait son sac et de lui met son manteau.

 

Les deux premiers pompiers me déplacent jusqu'au camion pendant que le 3° s'occupe de la petite. Ils nous rejoignent quelques minutes plus tard. 

 

Démarre, le grand kiffe de ma fille : on fait "PIM PON" sur les genoux du gentil pompier : elle est aux anges ( et moi, j'ai l'impression que je vais vomir à tout moment)!

 

Arrivée aux urgences, je n'ai pas le temps de l'embrasser qu'on me l'arrache des bras : les urgentistes la confient au service des urgences pédiatriques.

 

J'apprends plus tard qu'elle s'amuse comme une folle avec le personnel, et que dès qu'elle voit un enfant elle éclate de rire : je suis rassurée ! Au moins ma fille n'est pas triste...

 

Au bout d'un petit moment l'Homme arrive : je suis soulagée, je vais "enfin pouvoir être malade tranquillement", c'est-à-dire sans m'inquièter pour ma fille...

 

Finalement, elle aura vécu un moment très divertissant sans avoir à s'affoler pour sa mère, un petit trip de bébé ( je l'envirais presque, dit !)!

 

J'ai vraiment été époustouflée par l'accueil que les pompiers et le personnel hospitalier lui ont accordé ( j'ai d'ailleurs reçu le même type d'accueil, vraiment, chapeau les urgences)!

 

Maintenant, ma fille me manque...Le cardiologue a décidé de me garder en observation jusqu'à vendredi. Rien de grave a priori, mais les résultats des examens n'étaient pas super bon et il faudrait savoir d'où viennent ces crises. Si on ne trouve rien durant mon séjour, à ma sortie ça va être lourd : je vais être tenu de faire des examens jusqu'à ce qu'on trouve.

 

De plus, nous devons partir à la montagne la semaine prochaine, j'ai super peur qu'on me l'interdise.

 

Sinon, la vie à l'hôpital c'est chiant. Heureusement, j'ai un accès wifi ( merci le NOUVEL hôpital de Cannes !) ! Pas le droit de poser le pied par terre du coup, j'ai vécu le moment le plus glamour de ma journée : faire ma toilette au lit en jonglant entre les fils de l'ElectoCardioGramme et de la perf'...Vivement le retour à la maison, que je puisse serrer ma fille dans les bras et être réveillée par elle la nuit ( et pas par les infirmières) !

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 15:12

Ca faisait presque cinq jours que l'on était tranquille !

 

Je vous rappelle qu'au mois de décembre LB avait attrapé une otite bien fièvreuse ( l'épisode parisien toussa, toussa),

 

Pendant les fêtes et jusqu'au week-end dernier, on soignait son impetigo.

 

Et bien, cette nuit, retour de madame la fièvre : et, oui, il fallait bien compléter les chouinements de ces derniers jours... Certainement les dents, mais je surveille tout signe qui pourrait faire penser à autre chose.

 

Du coup, on a décidé que ce n'est plus le moment de marcher.

 

Mardi dernier, nous avions eu droit aux trois premiers pas de notre fille ( qui ensuite se jette sur moi en hurlant : la réception est donc à travailler !). Désormais, si je tente de la lâcher, elle se jette par terre en hurlant et frappant ses points contre le sol...

 

Et puis, les nuits sont toujours difficiles :

 

vous m'expliquez pourquoi lorsque je n'étais pas à ses côtés ( épisode des fêtes où je suis rentrée bosser à Cannes pendant que l'Homme et LB sont restées à Toulon), elle dormait tranquillement dans son lit ?

 

Désormais, le plus souvent au milieu de la nuit, l'Homme quitte notre lit ( pour qu'il y en ai au moins des deux à peu près en forme) et LB le remplace.

 

Cette solution est la moins pire pour moi : au moins, je suis rassurée car je sais que l'Homme partira au boulot en ayant passé une nuit correcte ( me demandait pas pourquoi mais j'ai toujours l'angoisse qu'il soit fatigué...Je sais, je suis une sainte femme !).

 

Une maman un peu crevée mais heureuse de pouvoir passer du temps avec sa fille ( même si je suis à deux doigts de la panique tant j'ai de boulot en retard) !

Repost 0
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 15:08

La Béboute m'a offert un joli petit cadeau pour la nouvelle année :

 

Il y a une quinzaine de jours, on s'est aperu qu'elle avait une petite blessure sur le pouce gauche. Oh, ce n'était rien de bien méchant, ça semblait être une simple éraflure.

 

La semaine dernière ( oui, cette semaine où j'ai été séparée de ma fille), ma BM a montré son pouce ( dont la plaie semblait s'étendre) à une pharmacienne qui a suspecté un impetigo. Mais le lendemain, le medecin a coupé court à ces craintes. Sauf que...

 

Durant le week-end deux plaies sont apparues : l'une au menton l'autre autour et à l'intérieur de la narine (celle-là ne cesse de s'étendre)...

 

Je n'ai pu avoir une place chez le médecin ( ma généraliste qui, au passage est bien plus douce pour osculter ma fille que le pédiatre...) qu'aujourd'hui. Bilan : oui, c'est bien un impetigo et non, je ne pourrai pas la mettre à la garderie pendant au moins 8 jours... C'est cool, parce que j'avais peur de m'ennuyer dans les jours qui viennent. Oui, vous comprenez j'avais simplement prévu de rendre mon 2° chapitre à mon directeur de thèse à la fin du mois ( alors que je termine à peine le 1°)... 

 

Bon, je ne vais pas me plaindre, au fond de mon petit coeur de maman, je suis bien contente de pouvoir passer un peu de temps avec ma fille après ces jours de séparation...

 


Repost 0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 20:49

Pour la 1° fois, je ne suis pas aux côtés de ma fille pour faiter un de ses mensiversaires... Vous me direz, ce n'est pas bien grave ( surtout que je la retrouve demain) et il y en aura d'autres ! Du coup, je profites du blog pour faire un petit récap' du mois qui vient de s'écouler.

 

En début de mois, nous avons eu droit à la 1° maladie : l'otite ( dans le fameux épisode parisien), était-ce dû à la sortie de deux dents ? Peut-être. En tous cas, ma fille a été un amour, malgré les 5 jours passés avec des pointes à 40 de fièvre, elle est restée trés calme demandant simplement un peu plus souvent les bras de ses parents !

 

Ce mois-ci, elle a développé le pointé du doigt ( oui, à ce sujet, elle était un peu en retard !), désormais, dès le levé et ce, toute la journée elle le pratique à tout va...Vivement qu'elle prenne la parole !

 

En parlant de parole, elle développe son langage à elle : on a vraiment l'impression qu'elle parle une autre langue en formant des mots incompréhensibles à base de différentes syllabes...Si quelqu'un à un dico du "parlé béboute", je suis preneuse !

 

Du point de vue de la marche : on s'améliore petit à petit, l'autonomie n'est pas loin mais ma fille est encore un peu effrayée, elle marche en tenant un de nos doigts...De toute façon, nous ne sommes pas préssés !

 

Maintenant que toutes les questions de dents et de maladies sont réglées (pour le moment) elle est d'une "zénitude" absolue, pas de grognements intempestifs, des sourires et des éclats de rire toute la journée et, miracle, elle apprend à jouer seule !

 

Un joli mois couronné par de trés belles fêtes de famille !

 

 

Repost 0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 09:16

Tout avait plutôt bien commencé, après 3 jours de forte fièvre, tout était rentré dans l'ordre pour la Béboute.

 

Nous avons pris le train jeudi à 7h du matin. Et ce réveil très matinal ne semblait pas la perturber.

 

Durant tout le trajet, elle a été un amour : elle a joué tranquillement entre mes jambes, a même réussi à dormir durant deux heures dans mes bras ( grâce à sainte écharpe qui m'a permi l'endormir) et s'est réveillée pour manger, juste avant l'arrivée.

 

Arrivé dans l'-appartement-de-l'avenue-d'-où-l'-on-voit-l'-Arc-de-triomphe-de-profil grosse sieste de toute la famille avant de retrouver le parrain et la tata.

 

Le début de soirée se passe bien, on fête pour la 4° fois l'anniversaire de la Béboute qui reçoit un joli train en bois en cadeau.

 

Au fur et à mesure que les heures passent ma fille devient de plus en plus rouge. Bilan : 39,7°C de fièvre.

 

L'Homme décide de contacter S.O.S médecin. Diagnostic : otite... Et bein voilà, à force d'avoir un pédiatre qui ne consulte que par téléphone, fallait bien que l'on passe à côté de quelque chose !

 

Nuit difficile pour toute la famille : ma loulou se réveille souvent en hurlant.

 

Lendemain difficile pour maman qui part, au petit matin, à la bibliothèque-d'-à-côté-du-Panthéon faire des recherches pour sa thèse.

 

La journée se passe. D'après papa tout va mieux pour la Béboute, mais maman commence à avoir mal aux poumons et à la tête.

 

En fin de journée, Papa et la Béboute rejoignent maman pour passer la nuit dans la-ville-du-petit-vin-blanc.

 

En fin de soirée maman n'a plus de voix, elle doit presque s'exprimer par signes...La nuit est horrible : entre minuit et 5h du mat', LB se réveille toutes les cinq minutes en hurlant...

 

Le lendemain, alors que Papa et ( surtout) maman ( qui n'a pas retrouvé sa voix) sont épuisés : la Béboute retrouve sa grande forme...Maman finira son week-end sur les rotules ( et ne recouvrera sa voix que lundi)...

 

N.B. : J'en profites pour m'excuser auprès des blogueuses qui m'avaient proposées de me voir...Avec tout ça et un emploi du temps over chargé, pas eu une minute pour vous contacter les filles : j'espère que vous ne m'en voudrez pas trop, ce n'est que partie remise car, en principe, on remonte pour Pâques !

 


 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Sandy and the Beb's
  • Le blog de Sandy and the Beb's
  • : Une Béboute, une petite Nana, un Homme, et une maman/épouse/doctorante en droit/joggeuse (lorsque son emploi du temps le permet ). On saupoudre tout ça d'éducation non violente, et voici le résultat !
  • Contact

Profil

  • Sandy and the Beb's
  • Jeune maman thésarde du sud!
  • Jeune maman thésarde du sud!

Recherche

Archives